AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Bienvenue mes petites âmes à Moscou, la capitale corrompue !
Venez nous rejoindre, les dingues que nous sommes !♥
Nous n'acceptons pas les combats de fiche sauf pour les scénarios et pvs.
Vérifiez bien que l'avatar que vous souhaitez soit libre avant de vous inscrire !


Invités, si vous cherchez un lien avec les membres, voici une liste de ce qu'ils recherchent : LE MARCHE DES LIENS

Privilégiez les hommes svp mais surtout les pvs ! Ils sont très importants au sein du forum pour faire avancer les événements.
On est en manque de dominants et de masters! Des âmes en peine attendent

 :: Corrupt management :: Chose your toy and take it

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez|

►LA BRATVA | les pvs



avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 0:53

Sujet: ►LA BRATVA | les pvs




La Bratva
Les personnages importants

La mafia rouge, aussi nommée Bratva, n'a pas de racine particulière. Elle a toujours existé sous une forme de rébellion contre le système au pouvoir, et ce surtout durant les périodes impériales et communistes. Cette rébellion a vite prit des formes de dissidence, de résistance, pour finir par l'illégalité la plus totale. Au départ pour subvenir au besoin du groupe, de leur cause, l'enrichissement personnel a prit le dessus, et les défenseurs de la liberté et du peuple en sont devenus leur mafia. Ils vous protégeront, vous offriront tant de plaisirs que la loi ne vous autorise pas. Mais attention... tout a un prix ! Contrairement à sa consœur italienne, la mafia russe n'a pas de grand chef, de Don, qui contrôle le tout, tête d'une organisation tentaculaire. Ici, chaque région possède une dirigeant, un leader, un Parrain. La Bratva est représentée à travers le monde. Certain ne font qu'en utiliser le nom, mais ne rendent aucun compte à la véritable mafia rouge. Mais les autres doivent se plier à l'unité, garder une « entente » entre chaque. Il ne faudrait pas que l'ambition et les querelles viennent perturber les affaires de l'intérieur...Chaque Parrain de chaque région en vient à s'entourer d'une assemblée d'alliés, de conseillers, de leader chargés de mener à bien les multiples affaires criminels dont ils sont en charge. Le statut de ces derniers est à double tranchant. Hommes de confiance censés représenter la toute puissance du Parrain, ils sont également les suivants sur la liste si chaotique de sa succession. Véritable loyauté ou ambitions dissimulées, prêtes à frapper au moment le plus opportuns ? Difficile à dire. Mais pour prévenir à toute tentatives, menaces et pressions en tout genre sont le plus souvent de mise pour pouvoir garder le pouvoir. De manière générale, tous les mafieux russes gardent leur famille en dehors du pays. Actuellement, le Parrain de Moscou se nomme Ivan Romanov, un homme craint de tous, le plus pur produit d'une mafia rouge intraitable et cruelle. Néanmoins, son ascension comme fils de l'ancien parrain vient entaché son pouvoir. La Bratva n'est pas une monarchie en vient à susurrer ses plus téméraires opposants, tout sourire dès que son regard se posera sur eux. Le nom de son propre bras droit, ami d'enfance et homme en qui il porte toute confiance, se laisse peu à peu entendre parmi les candidats en lice pour le putsch. Nouvelle vague venant remuer l'assise au pouvoir du Parrain, ses liens de sang et ses accords avec la Fratria, faction prenant aux yeux de beaucoup dans la Bratva un peu trop de place dans les affaires, volant un business florissant sans en véritablement faire profiter la véritable mafia. Ivan laisse t-il donc faire ces concurrents avec sa bénédiction ? Il est peut-être temps que la dynastie Romanov tombe, quand bien même cela ne ne se fera sûrement pas sans un bain de sang dans les rues de Moscou...

Parrain de la Bratva : Ivan Romanov
Conseillers de la Bratva :
Yuri Korkov
Oleg Yusupov
Feodor Gorski
Stepan Netchaïv
Vitali Kurine
Adam Thomsen

D'autres conseillers peuvent être inventés mais nous serons exigeants. Le personnage doit être convainquant. On se donne le droit de refuser.

On demande un bon niveau d'écriture, une orthographe correcte et une activité dans l'ensemble du forum. Si en prenant un pv, vous ne souhaitez uniquement jouer avec un autre partenaire, juste entre vous, il ne faut pas prendre un pv.

Important ►

Tous les membres de la Bratva sont importants au sein de la ville. Ils doivent être pris avec sérieux. Ils doivent être actifs et se lier avec d'autres membres.

Tous les avatars de ces pvs sont réservés dans le bottin, uniquement eux, mais ils peuvent être négociables. Uniquement ceux qui ont une petite croix rouge, comme celle-ci , à côté du nom de la célébrité. Par contre, demander l'avis du staff, il faut le contacter avant.
A savoir
Si vous prenez l'un de ses pvs, on vous demandera d'être actif dans l'ensemble du forum (rp, accueil, flood, liens), d'être présent un minimum.

Si vous souhaitez que votre personnage fasse partie de la famille de l'un d'eux ou avoir un lien précis. La réponse sera non tant que le pv ne sera pas pris. Pour avoir un lien (de famille, proche) avec eux, il faut que le pv soit pris et c'est à discuter entre vous.

Autre information, si vous avez un lien de famille ou très important avec l'un des pvs et qu'il a été supprimé, il est possible que le staff rajoute votre lien à condition :
Que le compte soit actif, plusieurs rps en cours(voir terminés), plusieurs liens. Il faut que le lien précis ait beaucoup évolué entre l'ancien pv et votre personnage.

Il vous suffira de mp un membre du staff pour en discuter.
Les personnages

Henry Cavill ►Ivan Romanov - Pris
Katheryn Winnick ►Ekatarina Romanov
Emily Rudd ►Inessa Zaleyev
Will Yun Lee ►Fen Jing
Michael Fassbender ►Yuri Korkov - Pris
Gugu Mbatha-Raw ►Viktoriya Iedevski  
Tom Hiddleston ►Oleg Yusupov
Richard Armitage ►Feodor Gorski
James McAvoy ►Stephan Netchaïv
Chris Hemsworth ►Adam Thomsen  - Pris
Gal Gadot ►Nina Davidov - Prise
Adélaîde Kane ►Mina Davidov - Prise
Ben Barnes ►Vitali Kurine - Pris
Margot Robbie ►Zaya Cyka
Sam Worthington ►Lyov Smolnikov
Dylan O'Brien ►Kirill Vaynenko
Autres

Afin d'étendre le pouvoir de la Bratva nous recherchons entre autres :

Des putes
Des macs
Des dealers
Des trafiquants  
Des alliés
Des avocats
Des indiques
Des médecins à la solde de la mafia






Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 0:53

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Ivan Romanov
For the love of Crime
NOM ►Romanov PRÉNOM ► Ivan AGE ► 36ans LIEU DE NAISSANCE ► Moscou ORIGINES ► Russes MÉTIER/OCCUPATION ► Parrain de la Bratva, « la mafia rouge » de Moscou, associé à la Fratria dans leur commerce d'esclaves STATUT SOCIAL ► Marié ORIENTATION ► HétérosexuelPRÉFÉRENCE SEXUELLE ►Domination STATUT FINANCIER ► Riche QUALITÉS ►Audacieux, Cultivé, Minutieux, Loyal à la Bratva, Ambitieux, Patient, Persuasif DÉFAUTS ► Possessif, Autoritaire, Violent, Rancunier, Intolérant, Intransigeant, Orgueilleux GROUPE ►  Bratva AVATAR ►Henry Cavill
History of depravity

Tel un prince, il naquit dans un royaume de crimes et de débauches. Ivan Romanov, fils de l'ancien parrain de la Bratva de Moscou, était prédestiné à une vie de crimes. Son père, Dominik Romanov, était connu pour son ambition dévorante et sa mégalomanie incommensurable. Mettant au bas toutes les règles de la Bratva, il travailla à asseoir son propre fils à sa place le moment venu, contraire à toute les traditions de succession de la Mafia Rouge. Espoir fou d'unir toute les Bratva du pays sous la coupe des Romanov, son souhait était de construire une véritable dynastie mafieuse à l'image des autres grandes organisations criminelles de par le monde. Ivan ne fut éduqué que pour cela. C'est sous l'ombre imposante d'un père stricte, tyrannique et parfois violent qu'il se transforma en l'homme qu'il est aujourd'hui. Certain y voit une copie de son défunts géniteur, mais lui s'imagine déjà plus grand.
Dans son impossible quête, son père lui offrit ce qui devait être ses plus fervents alliés. En premier lieu, son demi-frère, rejeton d'une de ses nombreuses maîtresses, Yuri Korkova. Là ou Ivan était formé à devenir le meneur, lui allait devoir apprendre à n'être que l'éternel second. Son second partenaire de crime n'est autre que son cousin, mais surtout sénateur de Moscou et meneur de la Fratria,  Vladimir Vásárhelyi. Ce fils d'un des plus grands pontes du pétrole du pays a obtenu les clés même du sacro-saint Kremlin, symbole de pouvoir, et aujourd'hui grâce à son intervention, de débauches extrêmes. Collaborateur dans ce florissant commerce d'esclaves, leur association est faite de plaisirs mais aussi de compromis. Famille ? Alliés ? Rivaux ? Personne ne semble véritablement savoir. Pas même eux...
Le dernier « présent » d'un père à son successeur se nomme Ekatarina Zakharova, et futur Romanov. Issue d'une vieille lignée noble de la Russie, de celles ayant connu les glorieuses heures des Tsars avant de péricliter, elle était une porte d'entrée dans un monde encore bien trop fermé à la basse extractions dont ils faisaient partis. Une union d'intérêt, pour un amour compliqué. Ivan voit en elle un trophée, une propriété privée pour laquelle il a voué pendant de longues années une passion qu'elle lui rendait par plaisir, parfois par force. Aujourd'hui, ils dansent sur les cendres de leurs cœurs unis, déchiquetés par leurs personnalités bien trop fortes pour s'accorder. Elle n'en est pas moins sa clé qui le mena lui-même vers les ressources de la haute société.
Aujourd'hui plus que tout, Ivan se plonge dans son « travail », sa quête insensée d'un pouvoir encore jamais égalé. Sa collaboration avec la Fratria bat son plein. Mais dans ses propres rangs, cette union vient à faire montrer les crocs à quelques uns de ses plus loyaux lieutenants. Êtres aux esprits trop étriqués pour comprendre l'ampleur de son entreprise. Ou alors par peur de le voir réussir. Le parrain s'enfonce de plus en plus dans l'excès, la violence et une certaine forme de folie, prêt à tout pour prouver qu'il peut surpasser l'ombre de son géniteur...

Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Son royaume ►

Propriété ► La Bratva lui appartient de droit. Son père lui a légué et il travaille tous les jours à prouver qu'il en est digne. Pour lui, la mafia n'est pas une grande famille, mais c'est son royaume. Ses hommes ne sont pas ses frères, mais ses sujets. Il contrôle le tout d'une main de maître, et à pour l'instant toujours remis à leur place ceux qui osaient le défier. Il rêve toujours plus grand, veut en faire la seule et unique Mafia de Russie. Pour cela, son alliance avec la Fratria est une aubaine. Mais cela pourrait aussi être sa chute...
Vladimir Vásárhelyi
Affaire familiale ►

Collaborateur ► Vladimir est son cousin et le lien du sang est très important pour Ivan. C'est pour cela qu'il l'a protégé depuis tout ce temps pendant l’ascension de la Fratria. Tout parrain qu'il est, il a une certaine fierté mêlé de jalousie de le voir aujourd'hui sénateur et leader d'un autre groupe criminel. Il ne souhaite pas le voir comme un ennemi, préfère collaborer à leurs réussites respectives. Mais parfois, Ivan doute... Ses hommes ont-ils raisons? La Fratria est-elle un frein à ses propres ambitions?
Yuri Korkova
Frère de sang, ennemi de cœur ►

Bras-droit ► Yuri a toujours été à ses côtés. Ils ont tout traversé ensemble et ce sont des souvenirs que Ivan chérit. Mais il est aussi son éternel second. Un condition que lui arrive évidement très bien à supporter. Pourtant, peu à peu, Ivan a senti son frère s'éloigner, pire, le défier. Dans un moment aussi difficile, voir son homme le plus fidèle se détourner de lui met à cran Ivan. Faut-il qu'il se rapproche de lui ? Ou alors allait-il devoir sévir ?...
Ekatarina Romanov
Pour le meilleur... et surtout le pire ►

Mariés ► Ils furent mariés par intérêts. Trop jeune peut-être. Ou tout simplement peu compatible. Ivan a pourtant véritablement aimé cette jeune femme au fort tempérament. Et il éprouve encore aujourd'hui une certaine fierté à l'avoir à ses côtés. Elle est une alliée de premier choix. Mais leurs deux personnalités si fortes ne peuvent que faire des étincelles. Et elle s'acharne à lui faire payer leur mariage dont il n'en est même pas responsable...
Oleg Elskine
Son ami

Ami proche ► Oleg a tout fait pour se rapprocher de la tête de l'organisation, et donc d'Ivan. Au départ, il usait de son talent pour le mensonge sur lui, cherchant à soutirer des informations. Mais plus ils se côtoyaient, et plus il en venait à véritablement apprécié cet homme, bien que violent, mais tiraillé par son héritage, un sentiment qu'il partage. Oleg s'en veut de lui mentir, doute souvent que Ivan soit à l'origine de la disparition de son père... Mais et si c'était bien lui, son ami, qui l'avait ordonné? Que choisirait-il de faire? ....





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 0:54

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Ekatarina Romanov
For the love of Crime
NOM ►Romanov PRÉNOM ► Ekatarina AGE ►32ans LIEU DE NAISSANCE ► Saint-Pétersbourg ORIGINES ► Russes MÉTIER/OCCUPATION ► La « Reine » de la Bratva. Femme de l'actuel Parrain de la mafia rouge STATUT SOCIAL ► Mariée ORIENTATION ► Bisexuelle PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► Dominante, peut se faire soumise pour celui qui le mérite STATUT FINANCIER ► Riche QUALITÉS ► Épicurienne, Mécène, Sociable, Gracieuse, Courageuse, Passionnelle, Diplomate DÉFAUTS ► Exigeante, Capricieuse, Rancunière, Insatiable, Manipulatrice, Obsessionnelle, Tourmenteuse GROUPE ► Bratva AVATAR ► Katheryn Winnick
History of depravity

Le sang d'un empire effondré coule dans ses veines. Née dans la noble famille Zakharov, possesseurs de terres, de forêts et surtout de vieilles mines du fin fond des steppes, la jeune demoiselle aurait pu être princesse en un autre temps. Et beaucoup la traitèrent d'ailleurs comme telle dans les immenses propriétés familiales. Petite fille gâtée, elle se développa une forte personnalité qui exaspérera plus d'un professeur particulier. Esprit certes fin mais bien trop prompt à l'amusement et le tourment de ses précepteurs, Ekatarina vécue ainsi dans l'impunité des beaux quartiers de Saint-Pétersbourg, grandissant sans jamais se soucier du monde extérieur qu'elle ne connaissait que par la romance de ses films et romans favoris. Elle se rêvait aventurière, archéologue, avide de connaissances de secrets et d'aventures.
Alors qu'elle n'avait que onze ans, lui vint aux oreilles cette curieuse idée de la fiancer à un garçon de Moscou qu'elle n'avait jamais vu. Princesse de sang mais certainement pas fille d'un temps révolu, elle tempêta contre cette « vente » de sa personne aux profits d'accords commerciaux juteux, sans compter la pression fomenté sur son si noble père à propos de quelques enregistrements peu ragoutant de lui dans quelques donjons de plaisirs de la capitale alors qu'il était en « déplacement d'affaire ». Aussi forte tête qu'elle était déjà, la jeune fille dû se plier au bon vouloir de ses parents.
Elle avait cédé à cette image de femme objet que l'on dispose comme un paiement. Mais elle allait à présent prendre les rennes de son destin. Se préparant comme une courtisane à sa venue à la cour, prête à charmer son monde et surtout le manipuler. Ekatarina ne voulait plus jamais être un pantin.  
À la mort de son « beau-père », dont elle apprit bien trop tardivement à son goût le métier, et celui de son futur époux, leur mariage se précipita. La bague au doigt à 22ans, elle rejoignit Ivan avec inquiétude mais la tête haute. Il su se montrer rassurant sur les premières années. Un homme de poigne qui arriva même à provoquer une certaine fierté à en être l'épouse chez elle. Mais au fil du temps, le couple évolua, les deux apprenant à vivre au delà du carcan familiale se développèrent pour le meilleur et surtout le pire. Alors qu'il devenait trop autoritaire, violent et accaparé par son travail, elle se morfondait de cette vie bien loin des péripéties qu'elle avait pu s'imaginer. Cherchant réconfort dans tout ce qu'il pouvait lui passer sous la main, elle s'adonna à tout sorte d'arts, de sports ou même d'activités parfois illicites, et pour la plupart dépravées. La jeune femme gravissait les échelons de la décadence avec un appétit grandissant de découverte et une envie proche de la nymphomanie. Exaspérant son époux, les crises devinrent plus nombreuses que les câlineries, bien qu'elle sache donner le change en public. Celle que l'on nomme à présent la Reine de la Bratva est devenue une femme aussi respectée que son époux. Connu pour sa finesse d'esprits, ses appétits si particuliers, mais aussi son sens de la manipulation, elle est devenue un symbole, tantôt de beauté et de force pour les femmes, mais aussi de fantasmes. La princesse est devenue donc Reine... Comme si le destin se jouait toujours d'elle...


Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Sa « belle-famille » ►

Terrain de jeux ► Ekatarina n'est liée à la Bratva que par son mari, le parrain de l'organisation. Elle a cherché à s'en tenir éloignée, mais après tant d'année, elle en fait partie intégrante, et même un symbole pour les hommes de son mari. Elle y connaît tout le monde, et a à cœur de découvrir tout les secrets, les liens et accords, parfois même que Ivan ignore. Libre à elle alors de lui dévoiler ou de lui cacher. Elle se moque de la Bratva, de leurs magouilles et crimes. Elle a juste appris à en user pour ses plaisirs personnels...  

Ivan Romanov
Geôlier comme prisonnier  ►

Mariés ► Au fond d'elle, Ekatarina ne le déteste pas. Elle connaît son histoire, et surtout le fait qu'il soit tout autant victime des désirs de leurs parents qu'elle. Mais voilà, pour survivre, ils doivent rester ensemble, même si ils ne sont pas compatibles. Deux dominants qui se toisent, et aucun qui ne cède de terrain à l'autre. Elle est pourtant attachée à cette homme, mais bien trop fière pour le lui dire. Elle le torture alors, par sa jalousie ou son orgueil, et quand elle veut se débarrasser d'un amant dont elle s'est lassé, s'amuse à ce qu'il les découvre... Une méthode efficace...

Kirill Vaynenko
Jouet du moment ►

Amant ► Le jeune homme a beau être un petit génie, il a été d'une facilité enfantine de l'attirer dans ses filets. Un peu comme tous les autres en même temps. Elle aime son esprit, son indépendance et évidement la fougue de sa jeunesse. Il l'amuse autant que lui apporte du plaisir, mais point de sentiments à l'horizon, du moins pour elle... D'ailleurs, elle commence peut-être à s'en lasser un peu...
Inessa Zaleyev
Sa fascination ►

Protégée ► Depuis qu'elles se sont rencontrées, Inessa et son art l'a toujours fasciné. Déjà enfant, elle était une artiste accomplie, et être sa muse et sa mécène provoquait une sorte de fierté chez Ekatarina. Elle s'évade de sa condition à ses côtés. Oublie tout, et se laisse même aller à rêver. Elle a développé un fort instinct maternelle envers la jeune fille, une obsession de la garder à ses côtés qui a laissé courir le bruit qu'elle était responsable de la mort de ses parents, ce qui est faux. Elle tient à tout prix à protéger Inessa du monde extérieur, mais se rend bien compte qu'un jour il faudra la laisser aller... Et de nouveau se sentir seule...





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 0:55

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Inessa Zaleyev
For the love of Crime
NOM ► Zaleyev PRÉNOM ► Inessa AGE ► 20ans LIEU DE NAISSANCE ► Moscou ORIGINES ►Russes MÉTIER/OCCUPATION ► Artiste, faussaire pour la Bratva de Moscou STATUT SOCIAL ► Célibataire ORIENTATION ► Au choix PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► Soumission STATUT FINANCIER ► Aisé QUALITÉS ► Timide, Douce, Rêveuse, Passionnée, Enthousiaste, Honnête, Sensible DÉFAUTS ► Réservée, Maladroite, Solitaire, Naïve, Curieuse, Dépendante, Enfantine GROUPE ► Bratva AVATAR ► Emily Rudd  
History of depravity

Parfois, l'oiseau s’habitue tellement à sa cage dorée, qu'il ne voudra plus la quitter, quand bien même le ciel s'offre à lui... C'est là ce que résume le mieux Inessa. Cette jeune fille est née d'un amour véritable, que ses parents reportèrent sur elle dès qu'ils purent la tenir dans leur bras. Petite fille heureuse, elle grandit dans un milieu de musique et d'art, que sa famille pratiquait avec ferveur. Malheureusement, la plus épanouissante des enfances ne provoque pas forcément les meilleurs effets. Le monde extérieur lui semblait si triste et morne que la petite Inessa s'enfermait dans ce monde de couleur et de beauté. Elle développa une sérieuse agoraphobie, une peur du monde extérieur, son désir compulsif de créer, d'apprendre les arts pour lequel elle excellait avec une facilité déconcertante lui faisant parfois oublier de se nourrir ou de dormir. Cela causait beaucoup de soucis à ses parents, qu'elle arrivait toujours à rassurer d'un sourire.
Très peu de personne venait à leur maison, tant la petite Inessa avait peur de l'inconnu. Mais un jour, ces parents reçurent l'une de leur plus grande mécène, Ekatarina Romanov. Jeune mariée ayant rejoint son époux ici, à Moscou, elle était déjà devenue l'une des plus grandes bienfaitrices des artistes de la capitale. Inessa fut captivée par sa prestance et sa beauté, oubliant ses peurs et osant venir à elle. Le courant fut immédiat et Ekatarina captivée par le talent de cette enfant d'à peine quatorze ans alors. Voulant acheter certaine de ses œuvres, ses parents refusèrent néanmoins, ne voulant pas que leur fille tombe apparemment dans le monnayage de l'art encore. Intérieurement, ils savaient aussi bien de qui  Ekatarina était l'épouse, et la voir ainsi tourner autour de leur fille ne leur plaisait guère. S'y résignant, la jeune femme n'en resta pas moins proche de sa nouvelle protégée, venant souvent la voir, parler avec elle, lui servir même de modèle.
Un jour éclata une violente dispute entre les parents d'Inessa et Ekatarina. Inessa ne put que entendre le ton de son père monter mais pas en capter les paroles. Quelques semaines plus tard, ses parents prirent une décision qui l'effraya, ils voulaient quitter Moscou, partir loin, vers Prague ou Berlin. Inessa voulait découvrir ces villes si réputées pour ses arts, mais la peur du changement provoquait des crises de panique incontrôlables chez elle. Surtout que ses parents lui interdirent d'en parler à l'une des rares capable de la calmer, Ekatarina. La jeune fille supportait mal d'être ainsi déchirée entre ses parents qu'elle aimait et sa seule amie, presque une grande sœur pour elle. Ne pouvant se résoudre à partir ainsi sans lui dire au revoir, elle lui envoya un message quelques jours avant le grand départ...
Sur la route, la voiture que ses parents avaient loué eu un violent accident. Elle en est la seule rescapée, restant des semaines dans le coma à l’hôpital. À son réveil, Ekatarina était là. Au départ, vu son âge (16ans), Inessa aurait dû être placée chez des proches, de la famille. Mais elle ne le souhaitait pas et pu compter sur son amie pour « régler » tout les problèmes administratifs. Aujourd'hui, cinq ans plus tard, Inessa vit toujours dans l'ancien atelier de ses parents, vivant de son art pour l'unique compte d'Ekatarina Romanov. En grandissant, elle développa néanmoins un peu plus d'assurance, de désirs et de curiosité envers le monde qui l'entoure. À présent, elle aimerait exposer ses œuvres, toucher d'autres personnes... Mais sa protectrice semble encore réticente à l'idée de la laisser s'envoler...


Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Mécène bien mystérieux ►

Employée malgré elle ► Inessa n'a pas vraiment connaissance de la Bratva. Bien sur, elle n'est pas idiote, elle sait très bien que certains boulots que lui demande de faire Ekatarina n'ont rien de légaux. Mais sa protectrice la tient éloignée de ce milieu. Elle se contente de lui donner les commandes de faux tableaux, papiers ou billets, et en échange, elle reçoit une large compensation qui lui permet de vivre de son véritable art.

Ekatarina Romanov  
Une muse si attentionnée ►

Sa bienfaitrice ► Depuis son enfance, Ekatarina tient une part importante dans sa vie. Amie, confidente, grande sœur, protectrice, mère de substitution même... Elle a toujours été là pour elle. Sa mécène principale et son modèle favori. Elle s'est aussi posée des questions lors de la mort de ses parents. Ekatarina peut être si possessive... Mais elle ne pouvait penser cela. Elle espère juste qu'un jour, elle acceptera de la voir voler de ses propres ailes...

Fen Jing
Conteur de voyage ►

Ami ► Fen Jing fut engagé par Ekatarina pour enquêter sur la mort des parents d'Inessa, du moins c'est ce que croit la jeune femme. Il est surtout ici pour la protéger, de peur qu'on ne cherche à l'atteindre par elle. Fen s'est lui aussi prit d'affection pour la jeune artiste. Il lui raconte des histoires de son pays, de ses voyages, évitant évidement soigneusement les détails d'assassinats. Le problème, c'est que cela donne des idées de liberté à Inessa, qui risque de ne pas plaire à sa « protectrice »...





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 0:55

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Fen Jing
For the love of Crime
NOM ► Jing PRÉNOM ► Fen AGE ► 39ans LIEU DE NAISSANCE ► Hong Kong ORIGINES ►Russes MÉTIER/OCCUPATION ► Assassin de la Triade chinoise, récupéré et protégé par la Bratva de Moscou STATUT SOCIAL ► Marié ORIENTATION ► Au choix PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► hétérosexuel STATUT FINANCIER ► Aisé QUALITÉS ► Charismatique, Expérimenté, Inventif, Organisé, Vigilant, Ambitieux, Patient DÉFAUTS ► Austère, Dépressif, Énigmatique, Apathique, Maniaque, Voyeur, Se mésestime    GROUPE ► Bratva AVATAR ► Will Yun Lee
History of depravity

À Hong Kong, capitale de la contrefaçon et de tous les possibles, les Triades chinoises sont autant représentées dans les ruelles sombres que dans les administrations des plus hautes entreprises. Mafia en costard spécialisée dans toute sorte de trafic à travers le monde, il sont à la fois connus pour leur sens de l'honneur, leur respect d'un code strict, mais aussi pour leur inflexibilité en affaire. Mélanger criminalité et patronat, et vous obtenez les Triades chinoises...
C'est dans ces instants que entre en action Fen Jing. Élevé au sein même de l'organisation, Fen fut éduqué dans l'idée de servir cette curieuse famille. Les Triades ayant la main mise sur plusieurs orphelinats, obligeant parfois des parents mauvais payeurs à régler leurs dettes en leur cédant leur enfant. L'organisation tentaculaire prépare chacun à devenir un numéro, un simple pion qui ne s’élèvera jamais dans la hiérarchie, cantonné à ce pour quoi il a été conditionné. Pour le jeune Fen, ce sera l'assassinat... Dans un univers où le patronat et la mafia se côtoient, l'assassinat industriel est tout aussi utilisé que l'espionnage. Pendant toute son enfance, le jeune garçon sera donc entraîné jusqu'à devenir le parfait instrument de mort. Silencieux, propre et sans bavure.
Fen n'eut pendant longtemps rien pour lui. Son appartement appartenait à la Triade. Ses besoins quotidiens apportaient par des entreprises affiliés à la Triade. Et les sommes astronomiques de ses contrats revenaient également à la Triade. Il y eu évidement des questionnements. Mais très vite recadré par la seule famille qu'il connaissait.
Le doute viendra pourtant s'installer en lui quand il la rencontra. Cette jeune femme qui était comme une « princesse » pour lui, car la fille d'un des plus grands dirigeants de l'organisation.  Pourtant, elle le remarqua, et peu à peu, l'amour pris le dessus sur le règlement. À ses côtés, il prit conscience de ce qu'il était. De cette marionnette tueuse sans une once de vie, de personnalité. Malheureusement, le plus heureux événement survint sans crier gare. Hors mariage, dans une communauté si traditionnelle, la naissance de cet enfant était un infamie. Ne pouvant le cacher indéfiniment, la femme qu'il aime lui fut enlevée, alors que lui risquait la mort, simple pion ayant osé souillé une princesse. Refusant de payer pour un tel « crime », se jurant de revenir chercher femme et enfant, il usa de tout ce qu'ils lui avaient appris pour fuir, quittant le pays, mais ne pouvant se résoudre à partir bien loin. Il œuvra dans les pays en périphérie de la Chine, usant de ses talents, mais gardant à présent tout les bénéfices pour lui maintenant. Il ne pouvait néanmoins rester au même endroit, traqué par ses anciens frères assassins. Sa fuite le mena jusqu'à Vladivostok. C'est là qu'il rencontra un homme alors qu'il préparait un futur contrat. Un certain Feodor Gorksi. Ce vendeur d'arme lui proposa une protection face aux Triades, l'une des seules mêmes capable d'un tel exploit, la Mafia Russe. Il devait néanmoins s'éloigner de la Chine, partir pour l'Europe, à Moscou. Pressé par le temps, se rassurant intérieurement qu'il allait revenir, l'assassin accepta l'offre. Installé dans la capitale Russe, il continu son travail en Freelance, ainsi que pour le compte de cette fameuse Bratva. Mais il ne tient pas à s'attacher, méprisant d'ailleurs cette organisation si chaotique et fort peu scrupuleuse sur leur propre règlement. Un monde de vice et de violence, mais nécessaire à sa survie.


Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Terre d’accueil ►

Employeur ► Fuyant les siens qui voulaient à présent sa mort, il était certain que l'un des rares endroits ou il pouvait fuir les Triades, c'était dans une autre organisation criminelle. Mais la Bratva est bien loin de la mafia chinoise. Il les trouve sans honneur, tout juste une bande de truands qui se sont réunis pour mieux sévir. Mais il n'a d'autres choix pour le moment. Et ils payent bien...

Inessa Zaleyev
Un contrat différent ►

Protégée ► Il est payé pour la protéger d'autres assassins. Voilà bien une première pour lui. Il aurait pu se faire simplement discret, mais sous couverture d'enquêter sur la mort de ses parents, le voilà qu'il la côtoie, et à appris peu à peu à la connaître et l'apprécier. Il est fasciné par le talent de la jeune fille et s'est pris d'affection pour elle. Elle sera sûrement la seule qu'il regrettera quand il partira d'ici.

Ekatarina Romanov
Faire les choses différemment ►

Employeuse ► Il assassine pour son mari, et s'attendait à en faire de même quand elle le demanda. Mais cette femme avait un esprit très singulier, et une vision qui changeait de ce qu'il avait pu croiser dans ce milieu. Le voilà qu'il garde une jeune fille pour elle. Une fille qui n'était même pas la sienne de surcroît. En faisant cela, elle s'est ouverte malgré elle à lui. Elle est cette jeune fille que personne n'a protégée à une époque... et cela le touche.

Vitali Kurine
Pas besoin de contrat ►

Ennemi ► Cet homme est vile, cruel, un monstre au visage d'homme. Il a vu ce qu'il faisait des femmes ou des hommes qui avait le malheur de passer entre ses mains. Il éprouve depuis un profond dégoût pour lui. Et si un jour leurs routes venaient à se croiser, il était clair qu'il le tuerait... et pour une fois gratuitement. Sa place est en enfer avec les siens...  





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 0:56

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Yuri Korkova
For the love of Crime
NOM ►KorkovaPRÉNOM ►Yuri AGE ►34ans LIEU DE NAISSANCE ►Moscou ORIGINES ►Russes MÉTIER/OCCUPATION ► Bras-Droit de la Bratva, « la mafia rouge » de Moscou STATUT SOCIAL ► Célibataire ORIENTATION ► Hétérosexuel PRÉFÉRENCE SEXUELLE ►Domination STATUT FINANCIER ► Riche QUALITÉS ► Gentleman, Intelligent, Attentionné, Déterminé, Ambitieux, Charismatique, Passionnel, Séducteur DÉFAUTS ► Agressif,  Méfiant, Têtu, Fier, Impulsif, Familier, Sournois, Nerveux GROUPE ► Bratva AVATAR ►Michael Fassbender  
History of depravity

Longtemps considéré comme le fils « bâtard » du parrain de la Bratva, Dominik Romanov, et d'une de ses nombreuses maîtresses, le destin de Yuri aurait pu être tout autre si la vérité sur son authentique père avait éclaté le jour de sa naissance. Mais son destin, le début de sa vie, ne tenait au final que dans la paume de la main de cet homme qu'il osa appeler de temps à autres « père » par le passé. Il ne manqua de rien pour autant. Et il y avait une certaine fierté à devenir peu à peu ce que l'on attendait de lui. Tristesse d'une enfance planifiée, sans une once de liberté pour s'épanouir au delà du crime et de la place de second qu'il allait devoir tenir le restant de ses jours. Dans ces « belles » années, cela ne le dérangeait guère. Il avait son demi-frère en estime. Grandi avec lui. Ri avec plus. Souffert avec lui.... Quand survint le grand moment pour Ivan, l'instant ou il prit le pouvoir, le doute commença déjà à titiller l'esprit du jeune homme que Yuri était alors. Était-ce censé être aussi son grand moment ? À deux pas derrière son frère, exécutant ses ordres et le regardant gravir les échelons d'un travail qu'ils ont pourtant toujours fait à deux ? Des questions qu'il laissa pendant longtemps en suspend, lui qui n'avait rien appris d'autres que de suivre Ivan. Les garçons devinrent des hommes, et le temps de l'insouciance laissa place à celui des vérités. Toujours proche de sa mère dont l'avis compte plus que tout, Yuri fini par apprendre qui était son véritable géniteur. Un autre homme qu'elle fréquentait au même moment, mais pour ne pas lui créer d'ennuis, préféra taire pendant tout ce temps son nom Le lien du sang de brise, s'efface, comme des fers de prisonniers qu'il avait porté toute sa vie et qu'on finissait par lui ôter. Ivan ne réagit guère trop à une telle révélations. Cela ne voulait rien dire à ses yeux. Et le second à alors compris. Sa place n'est pas derrière cette homme qui n'était plus son frère. Mais devant. Quitte à enjamber son cadavre pour passer.... Dans le silence, il s'éloigne des affaires d'Ivan. Le laisse se débrouiller seul pour la première fois de sa carrière de Parrain du crime, fomentant de son côté un plan pour le mettre à bas. Ses alliés sont encore peu nombreux, de peur que quelques membres encore loyaux n'aille le susurrer aux oreilles du boss. Mais il peut compter néanmoins sur son cœur, en la personne de Viktoriya Korkova, jeune avocate au service de la Bratva, aujourd'hui amante, amour, soumise et surtout fervente complice... Actuellement, Yuri se sent plus puissant, plus vivant que jamais. Mais comme dis son aimée, un excès de confiance est si vite arrivée....


Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
lui revient de droit ►

Bras-droit ► L'organisation criminelle qu'il connaît depuis enfant, pour laquelle il a été éduqué à diriger au côté de son « frère ». Mais voilà, il n'est pas censé en être la tête pour autant. Les hommes le respectent, voit en lui le porte-parole d'Ivan. Mais voilà, il veut à présent bien plus. Il ne veut plus être le simple message de la saint parole du parrain. Mais bientôt, ce seront ses ordres qui seront loi dans la Bratva!

Ivan Romanov
Ancien ami, nouvelle haine ►

Demi-frère, boss et rival ► Ils ont grandi ensemble. Tout découvert ensemble. Mais depuis toujours, leur père l'a tenu dans l'ombre d'Ivan. Éternel second, éternel sous-fifre. Pendant longtemps il l'a accepté, a encaissé. Mais voilà, depuis peu, il sait la vérité. Il n'est pas son véritable frère. Leur lien du sang est atténué. Sa haine pour son soi-disant père lui ayant volé sa vie, son enfance, il l'a reporte maintenant sur Ivan. Aveuglé par cette révélation, il compte lui faire payer toute ses années « perdues » à ses côtés... en lui volant son soi-disant royaume du crime...

Viktoriya Iedevski
Soutien de vie et d'affaire ►

Soumise ► C'est comme une rencontre au bureau avec une collègue, sauf que ici on parle de mafia et leur boulot, c'est le crime. Cela n'a pas empêché leur relation de se créer. La jeune femme, pourtant avocate et liée à la justice était attirée par le danger et les risques qui émanent de lui. Et elle, elle lui offre un peu de douceur, de réflexion et pourquoi pas un soupçon de rédemption ? Elle est sa soumise privilégiée.





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 0:57

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Viktoriya Iedevski
For the love of Crime
NOM ► Iedevski  PRÉNOM ►Viktoriya  AGE ►28ans LIEU DE NAISSANCE ► New York ORIGINES ► Afro-américaines-Russes MÉTIER/OCCUPATION ►Avocate, notamment pour la Bratva STATUT SOCIAL ► Célibataire ORIENTATION ► Bi ou hétérosexuelle PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► Soumission STATUT FINANCIER ► Aisé QUALITÉS ► Intelligente, Calme, Douce, Attentive, Loyale, Raffinée, Travailleuse, Déterminée DÉFAUTS ► Mystérieuse, Opiniâtre, Fouineuse, Dépendante, Jalouse, Stressée, Émotive, Naïve  GROUPE ► Bratva AVATAR ► Gugu Mbatha-Raw
History of depravity

Quand bien même la vie semble vous sourire, tout n'est pas toujours si aisé qu'on veut bien le croire.  Viktoriya est née d'une folle idylle entre un jeune ressortissant russe, à l'époque simple traducteur littéraire, tandis que sa mère était une libraire de New York, une belle africaine, tout deux partageant une passion commune pour quelques écrivains. Mais c'est bien là tout, et quand bien même la passion fit naître un belle enfant de cela, l'amour n'en vint jamais véritablement s'en mêler.
La jeune fille grandit ainsi dans un environnement particulièrement décousu. Sa mère était désocialisée et possédait de nombreuses phobies du monde extérieure. De l'autre, un père qui devint peu à peu un brillant écrivain dans son pays, mais également reconnu mondialement. Aventurier dans l'âme, épicurien dans le vice, il ne tenait jamais en place et avait toujours une nouvelle histoire à vivre ou écrire. Tout deux aimaient pourtant leur fille. Tellement qu'ils se la partageaient. Et c'est bien là que l'histoire a un accroc. Viktoriya n'a jamais pu se sentir chez elle. New York était le plus souvent son point de départ. Mais elle y était enfermée et s'y ennuyée ferme. Pourtant avec son père, le train effrénée de sa vie et le fait qu'il la laissait le plus souvent seul pour aller vivre ses « aventures » n'apportait pas tant de satisfaction que cela. La jeune fille ne pouvait alors que s'enfoncer dans la lecture, et bizarrement, les études. Jeune fille brillante, elle avait une passion d'apprendre et une envie d'aider les autres remarquable. Par ses voyages, elle avait pu voir les beautés mais aussi la misère de ce monde, et se prit d'envie de défendre l'opprimé. Étudiante en Droit pas moins qu'à Harvard, elle en sorti jeune diplômée, prête à plaider pour la justice. Mais son poste au tribunal de New York fut loin d'être aussi exaltant qu'elle le souhaitait. Par les connexions de son père, elle pu rejoindre un cabinet d'avocats à Moscou, se doutant alors peu que ces derniers étaient principalement lié à la mafia rouge, la Bratva. Plongée dans ce monde de corruptions et de crimes, elle se sentait de plus en plus complice au point de ne plus pouvoir en réchapper. C'est ainsi qu'elle fit la connaissance de Yuri, le bras-droit du Parrain locale. Elle connaissait ses antécédents, son histoire et sa personnalité. Mais elle en tomba néanmoins amoureuse, contre tout attente, surtout la sienne. Elle embrassa vite la cause de son amant, celui de renverser le pouvoir des Romanov. Elle y voyait là une possibilité de faire le bien, de mettre à bas ce monstre, et quand Yuri accédera à ce qu'il rêve tant, apaiser directement depuis le sommet ce bain de sang. Par moment, elle en vient à se détester, ayant l'impression de manipuler l'homme qu'elle aime pour faire ce bien nécessaire...  


Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Le mauvais camp ►

Employeur ► Elle est censée les combattre, les mettre à bas aux pieds de la justice. Mais voilà qu'elle travaille pour eux à présent, par les closes de son contrat au départ, par la peur aussi, puis à présent par l'amour et le désir de changer les choses. Construire quelque chose de bon à partir du mal incarné... Un défi qu'elle voulait tenter, faute de fuite...

Yuri Korkova (lien présent et actif)
Son danger ►

Dominant► Il représentait cette mafia qu'elle déteste. À présent il est l'homme qui partage son lit quelques nuits. Elle est sa soumise privilégiée, relation complexe. Elle ne pensait pas être de ces femmes si attirée par les bad boys, mais voilà que à ses côtés, l'horreur de la Bratva s’efface, tout bonnement parce qu’il en fait parti. Elle veut l'aider à atteindre le sommet de l'organisation, à l'impression de le manipuler pour mieux arriver à ses fins, car à travers lui, elle pourrait faire le bien, et pourquoi pas, sauver son âme.






Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 0:58

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Oleg Elskine
For the love of Crime
NOM ► Elskine PRÉNOM ► Oleg AGE ►30ans LIEU DE NAISSANCE ► Moscou ORIGINES ► Russes MÉTIER/OCCUPATION ► Trader de talent et Comptable de la Bratva de Moscou STATUT SOCIAL ► Marié, mariage arrangé ORIENTATION ► au choix PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► au choix STATUT FINANCIER ► Aisé QUALITÉS ► Cultivé, Sociable, Gentleman, Réfléchi, Minutieux, Tendre, Raffiné DÉFAUTS ► Manipulateur, Énigmatique, Provocateur, Sarcastique, Avide, Superficiel, SuspicieuxGROUPE ► Bratva AVATAR ► Tom Hiddleston
History of depravity

L'expression dit que « les chiens ne font pas des chats ». Dans certain cas, comme celui d'Oleg Elskine, cela prend tout son sens. Le jeune garçon est le fils adoptif d'un voleur de talent, un cambrioleur et magouilleur trempant dans toute les combines que vous puissiez imaginer, Mikhaïl Raïkov. Dès qu'il pouvait s’agir de s'enrichir sur le dos des autres, il en était. Comment un homme comme celui-ci en est venu à adopter un enfant ? Pour ses arnaques justement. Se rendant compte que cela allait lui apporter encore plus de crédits auprès de ses victimes, il s'arrangea pour se procurer, tel un outil comme un autre, le petit garçon le plus charmant et adroit qu'il puisse trouver dans tous les orphelinats de Moscou. C'est ainsi qu'Oleg rencontra donc sa « figure paternelle ». Attention, leur entente n'en était pas moins réelle. Faisant passer cela pour du jeu, Mikhaïl éduqua au mieux le jeune garçon, remplaçant simplement les matières scolaires d'histoire et géographie par le vol et le mensonge par exemple. Bien que cleptomane reconnu, son mentor prit toujours sur lui de ne pas trop en faire pour ne pas attirer plus que de raison l'attention sur lui. Pourtant, alors âgé de dix-huit ans, après une affaire menée en relation avec la Bratva de l'époque, les choses ne tournèrent pas comme prévu. Dans ce genre d'affaire en collaboration avec la mafia locale, Mikhaïl avait toujours pris soin de tenir son protégé à distance. Ce soir là, il ne rentra jamais retrouver son fils adoptif. Son corps fut retrouvé calciné plusieurs jours plus tard, loin de la capitale, assassiné semble t-il par un professionnel.
Oleg, rongé par le chagrin et le désir de vengeance, commença alors ses recherches, qu'il mène maintenant depuis plus de dix ans. Continuant l'art de son père pour la magouille, il en atteignit le plus haut lieu du genre, le monde de la finance. De là, il chercha à dégoter une quelconque trace de virement, de paiement qui se faisait toujours plus lointain, qui serait en lien avec le meurtre de son mentor. Comprenant que cette piste ne mènerait plus à rien, il comprit qu'il n'avait plus qu'une seule solution, s'infiltrer directement dans la Bratva, et y retrouver l'homme qui a tué son père...
Changer de nom, prenant une toute nouvelle identité, Oleg n'eut besoin que de peu de temps avant de se faire remarquer par la mafia. Marchant sur des œufs, de peur de se faire démasquer à chaque instant, il atteignit rapidement les têtes de l'organisation Moscovite au point de devenir un proche du parrain, Ivan Romanov. Mais à trop se lier à eux, se pourrait-il qu'il devienne véritablement l'un d'entre eux ?...


Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Ennemi intérieur ►

Lien d'intérêt ► Son père adoptif l'a toujours tenu éloigné d'eux quand il était encore en vie. Pour une bonne raison. Il a suffit d'un boulot de trop, et voilà qu'il disparaît. Oleg est certain qu'ils sont responsables. Mais dans toute une organisation, difficile de savoir qui a véritablement donné l'ordre, et pressé la détente. Alors il s'est infiltré, s'est fondu dans la masse en gravissant les échelons. Le voilà maintenant très proche de la tête des opérations. Mais à force d'être parmi eux, des liens se sont créés, et d'une certaine manière, il commence à apprécier de travailler avec eux...

Ivan Romanov
Le Boss

Ami proche ► Oleg a tout fait pour se rapprocher de la tête de l'organisation, et donc d'Ivan. Au départ, il usait de son talent pour le mensonge sur lui, cherchant à soutirer des informations. Mais plus ils se côtoyaient, et plus il en venait à véritablement apprécier cet homme, bien que violent, mais tiraillé par son héritage, un sentiment qu'il partage. Oleg s'en veut de lui mentir, doute souvent que Ivan soit à l'origine de la disparition de son père... Mais et si c'était bien lui, son ami, qui l'avait ordonné? Que choisirait-il de faire? ....

Mina Devidov
La petite hackeuse ►

Obsession ► Elle n’apparaît au départ que comme un outil pour qu'il arrive à ses fins. Cette jeune femme est si douée avec un ordinateur qu'il est certain qu'elle pourrait lui dégoter les informations qu'il recherche en quelques clics. Mais voilà, à force de vouloir l'attirer dans ses filets, Oleg a fini par devenir obsédé par cette demoiselle qui se refuse toujours à lui. Et pourquoi? Car il était clair qu'elle n'avait d'yeux que pour cet Amerlock d'Evan Thomsen...

Evan Thomsen
L'Amerlock ►

Rivalité et haine ► Ce butor avait pris bien trop de coup sur la tête et n'était que muscles sans cervelle pour les diriger correctement. Il ne doutait pas que Ivan avait ses intérêts de le garder à ses côtés pour les paris, mais non content de se pavaner avec la sœur de Mina, Nina Devidov, il était plus que clair que cette dernière rêvait de la place de sa sœur. Cette amourette l'empêchait de ravir la belle, et ses intentions un peu trop marquées avaient fini par attirer l'attention de l'américain qui lui faisait maintenant front avec son dévergondée de compagne....





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 0:58

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Feodor Gorski
For the love of Crime
NOM ► Gorski PRÉNOM ► Feodor AGE ► 42 ans LIEU DE NAISSANCE ► Krasnodar ORIGINES ►Russes MÉTIER/OCCUPATION ► Trafiquant d'armes de la Bratva de Moscou STATUT SOCIAL ► Célibataire ORIENTATION ► Hétérosexuel PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► Domination STATUT FINANCIER ► Riche QUALITÉS ► Charismatique, Expérimenté, Inventif, Organisé, Vigilant, Ambitieux, Patient DÉFAUTS ► Effacé, Manipulateur, Exigeant, Machiste, Sournois, Avide, Possessif  GROUPE ► Bratva AVATAR ► Richard Armitage
History of depravity

La frontière entre le bien et le mal est parfois si fine que l'on ne se rend pas compte l'avoir traversée, jusqu'à ce que l'on ne puisse plus faire marche arrière. Et parfois, il n'est même pas de nôtre ressort de la traverser...
Feodor Gorksi est né dans un milieu de patriotisme comme les pays rêve d'avoir en grand nombre. Une famille ne rêvant que de grandeur pour leur mère patrie, et qui souhaitait offrir tout leur soutien à cette grande cause. Politique, militaire, économie et même art, c'est dans un réseau tentaculaire que les Gorski œuvraient sur tous les plans à la réussite de la Russie. Grandir dans un tel milieu n'aide pas à se forger son propre opinion. Et presque comme une obligation, le jeune Feodor se rangea au moule familiale, pour embrasser lui aussi une carrière utile à son pays, la vie militaire.
Jeune homme, il intégra les meilleurs régiments, traitement de faveur pour un nom reconnu comme de fidèles partisans. Chance pour lui autant que pour ceux pour lesquelles il se préparait à se battre, Feodor avait un don pour cela. Il savait suivre les ordres, les exécuter à la perfection, et même prendre les initiatives nécessaires au bon moment. Une recrue rare qui gravit très rapidement les échelons et faisait la fierté de la famille. Plus encore quand il devint l'un des plus jeunes membres engagé dans le SRV, le Service des renseignements extérieurs de la Fédération de Russie, l'un des nombreux bureau naissant de la dissolution du KGB à la chute de l'URSS. C'est dans ce contextes de transition et de doutes que Feodor fit ses premiers pas dans le monde de l'espionnage... mais aussi du commerce. Chargé des ventes « illégales » envers des groupes que la Russie soutien dans leurs luttes de manière totalement officieuse, le jeune agent parti à travers le monde, de l'Europe centrale à l'Afrique, sans oublier Afrique du Sud et Moyen-Orient, il voyagea de part le monde pour côtoyer des rebelles aux anarchistes en passant par tout type de groupes armées luttant pour des intérêts à son pays apparemment. Pendant des années, il vendit des armes, parfois les pires qu'il soit, instruments chimiques lié à des attentats sur civils ou véritable machine de guerre pour des forces réprimant des populations entières. Il n'y avait pas là question d'une conscience que Feodor avait déjà jeté depuis bien longtemps. Mais une désillusion certaine de ceux pour qui il travaillait et qui s'enrichissaient de tout ces conflits à travers lui. Des noms qu'il pouvait faire tomber mais qu'il décida de garder dans sa poche, sorte de garanti alors qu'il quittait le service, emportant son réseau créé pendant tout ces années pour leur compte avec lui. Son pays qu'il aimait tant était pourri de corruption à présent, il lui fallait trouver une nouvelle voie pour œuvrer. Feodor chercha ainsi un nouvel acheteur pour cette nouvelle arme sur le marché, lui-même. De par son « travail », il connaissait évidement très bien la Bratva, avec laquelle il travaillait déjà en étroite collaboration, aussi risible que cela puisse paraître pour un ancien membre de la sécurité du pays. Romanov père était presque un ami et l’accueilli à bras ouvert, tout juste avant de céder le pouvoir à son fils, Ivan. Le courant passa déjà plus difficilement avec le jeune parrain, et se dégrada avec le temps, alors qu'il le voyait détruire son propre réseau en s'affiliant avec la Fratria, ce gang de débauché osant pourrir le cœur même du pouvoir de sa mère patrie... Pour Feodor, il est temps que quelqu'un reprenne les choses en main. Pour le bien de la Bratva, le sien, et celui de son pays !


Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Organisation perdue ►

Employé ► Elle est une institution dans ce pays qu'il aime. À vrai dire, la Russie a besoin de la Bratva a ses yeux. Les autorités se sont fait gangrenés par la corruption facile. Grâce à la mafia rouge, il pensait pouvoir œuvre pour le pays. Un espoir perdu en voyant Ivan Romanov arriver au pouvoir. Il n'est pas du genre à baisser les bras pour autant. Il a perdu une première fois sa place au profit de dirigeants incompétents. Cela n'arrivera pas une seconde fois.

Ivan Romanov
Le mauvais prince ►

Patron et rival ► Feodor connaissait peu Romanov père mais l'homme méritait le respect vu ce qu'il avait construit. Sauf que Ivan semblait faire toutes les mauvaises erreurs par la suite. Il a pourtant essayé d'adhérer à sa vision. Mais leur relation s'est très vite dégradée, et il est reconnu que le trafiquant d'armes et lui de ses plus virulents opposants à présent... et le premier en tête pour prendre sa place...

Igor Khrouchtchev
La Fratria ►

Haine ► La Fratria, cette bande de gamins prétentieux tout juste bon à faire la fête sans connaître la réalité de la vie, et qui osent à présent souiller le symbole même de leur pays par leurs vices... Et voilà que par le laxisme d'Ivan, ce petit merdeux d' Igor Khrouchtchev lui a volé peu à peu le monopole du trafic au sein même de sa mère patrie... Ils sont ce qui à mis le feu aux poudres. Ce sont leurs disparitions qui les éteindront...





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 0:59

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Stepan Netchaïv
For the love of Crime
NOM ► Netchaïv  PRÉNOM ► Stepan AGE ► 32ans LIEU DE NAISSANCE ► Porozovo ORIGINES ► Russes MÉTIER/OCCUPATION ► Officiellement, agent immobilier. Mais pour la Bratva il est leur usurier principal STATUT SOCIAL ► Célibataire ORIENTATION ► Bi ou hétérosexuel PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► les deux (il doit garder un goût pour la soumission) STATUT FINANCIER ► Aisé QUALITÉS ► Rusé, Sociable, Perspicace, Tenace, Charismatique, Séducteur, Audacieux DÉFAUTS ► Vicieux, Arrogant, Colérique, Abusif, Excessif, Cupide, Vindicatif   GROUPE ► Bratva AVATAR ► James McAvoy
History of depravity

Russie. Mère patrie reconnue par sa merveilleuse capitale, ou bien d'autres villes dont l'histoire a au moins une fois marqué ce monde. Mais la Russie, c'est aussi le plus grand pays de la planète. Croyez vous donc que tous les Russes ont la chance de vivre à Moscou ou Saint-Pétersbourg ? De nombreux villages se sont perdus dans ce large territoire. Parfois, ils n'ont même pas assez d'habitants pour se permettre de se nommer « village ».  Stepan lui, est né dans l'un d'eux. Porozovo, perdu au beau milieu du pays, cerné par une nature froide et hostile à perte de vue, dans un rassemblement d'à peine une centaine d'âme à la ronde. N'allez pas croire que le niveau de civilisation est la même pour chacun. Si loin de tout, c'est comme si le temps lui-même arrivait avec du retard. Le jeune Stepan ne pouvait donc vivre qu' à distance les évolutions du monde auquel il ne pouvait profiter. Par leur téléviseur vieillot et faiblard captant une fois sur deux quelques rares chaînes dans une qualité médiocre. Par les journaux que sont père rapportait de la ville la plus proche, et donc à plusieurs heures de route. Le jeune garçon grandit dans un dégoût le plus profond de sa vie. Il jalousait les personnes pouvant jouir de tout ces plaisirs et simplicité de la vie, tandis que lui vivait non pas dans la misère, mais dans l’insuffisance de la vie paysanne russe. Comprenez bien ainsi pourquoi dès qu'il le pu, il monta vers la ville. Plus il grandissait, plus il déménageait dans des endroits toujours plus important. Imaginez le choc du petit paysan quand il arriva donc à la capitale pour y poursuivre ses études d'architecture. C'était pour lui le paradis. Un paradis qu'il vécu tout de même mal, rejeté, moqué par ses origines et les habitudes qu'il en a prit. Stepan rejeta tout cela, se transformant dans son langage, dans ses mimiques, dans tout ce qui pouvait trahir ses origines. Il en fini par mentir, disant être né à la capitale même. Ainsi transformé, il se rendit compte que la vie lui était plus facile, effaçant les aprioris, les moscovites se faisaient plus amicaux. Mais même ainsi, la vie n'était pas si simple. Il enviait toujours plus les autres de ce qu'ils possédaient. Profondément marqué par l'hypocrisie humaine, il voulait leur faire payer, et surtout en profiter sur leur dos. Une sorte de Robin des Bois de Moscou qui vole à tout le monde, riche comme pauvre, pour lui-même... Il devint ainsi simple petit agent immobilier, particulièrement doué pour les arnaques en tout genre. Il se fit un nom dans le milieu. Un nom que ses collègues crachait comme une insulte, mais lui voyait cela comme de la pure jalousie. Depuis toujours, la Bratva écoule l'argent sale dans le secteur du logement. Lentement, ses propres magouilles en vint à titiller les leurs, une mauvaise idée qui lui valu presque de finir couler dans un bloc de béton. Il fut sauver par le parrain lui-même, Ivan Romanov, qui lui proposa en échange de sa vie, de travailler pour eux... Comment refuser ? Pourquoi refuser même ? Aujourd'hui, Stepan contrôle une grande partie du marché immobilier mafieux. Entre logements insalubres pour des familles entières et appartements luxueux dont il garde toujours un double, Stepan est au sommet de son art. Pourtant, au fond de lui, il sent qu'il veut toujours plus...


Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Sa bonne étoile ►

Employeur ► Travailler en solo avait ses avantages, mais difficile de leur résister quand on entre sur leur territoire. Mais cette occasion lui a ouvert toute les portes à présent, et il s'en félicite. Il est à même de vendre des appartements de luxe aux starlettes en devenir, des manoirs aux nouveaux riches de Russie, tout en continuant pour eux à magouiller des logements insalubres qui permet à ses employeurs de racketter ensuite... pendant que lui profite de la starlette. Il doit son bonheur à la Bratva aujourd'hui.

Nina Davidov
Tu y passeras... ►

Fantasme ► Un jour, en venant flairer un client, un gros bonnet de la ville, il l'a vu à son bras. Une femme merveilleuse qu'il prit tout de suite pour une escort. Il n'en était pas loin, mais sa clientèle restait bien trop fermé pour lui, sous le contrôle de la Bratva. Il rêve de la posséder, et à force d'intrigue dont il a le secret, il arrivera à la faire sienne!






Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 1:00

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Evan Thomsen
For the love of Crime
NOM ►Thomsen PRÉNOM ► Evan AGE ►30ans LIEU DE NAISSANCE ► Cleveland ORIGINES ► Américaine MÉTIER/OCCUPATION ► Trucages et paris sportifs pour le compte de la Bratva, propriétaire du « Round One Club» STATUT SOCIAL ► Célibataire ORIENTATION ► Hétérosexuel PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► Dominant STATUT FINANCIER ► Aisé QUALITÉS ► Compétiteur, Enthousiaste, Espiègle, Attentionné, Sociable, Fougueux, Averti  DÉFAUTS ► Épicurien, Manipulateur, Brutal, Têtu, Rancunier, Impertinent, Présomptueux GROUPE ► Bratva AVATAR ► Chris Hemsworth
History of depravity

Bien loin de Moscou, et même dans sa nation rivale, se trouve la ville de Cleveland en Ohio. La ville est un gouffre entre le monde de l'industrie, pauvre et rattrapéd par le crack immobilier, et les riches de la finance qui les ont escroqué. Mais quand Evan y est né, la poudrière n'était pas encore prête à sauter. La vie y était même plutôt bonne. Ce simple fils d'ouvrier était un gaillard robuste et bon vivant qui jouait sur les docks où travaillaient son père en se moquant de tout les dangers. Meneur d'un petit gang d'amis plus turbulents que véritablement dangereux, ils y ont fait les 400 coups, ce qui lui valut un petit détour dans une maison de redressement. C'est ici qu'il fit la découverte de la boxe qu'un entraîneur venait partager avec les volontaires pour tenter de canaliser leur énergie et évacuer leur colère. En vrai, Evan n'avait aucune colère, mais par contre pour ce qui était de l'énergie... Très vite, l’entraîneur se rendit compte de son potentiel, et à la sortie de la maison de redressement, le prit sous son aile. Il se lançait toujours à corps perdu dans ses combats, revenant victorieux mais pas pour autant indemne, tête brûlée sacrifiant la garde pour l'attaque. Mais ce qu'il aimait par dessus tout, c'était la gloire, le respect, voir la crainte de son statut. Tout ceci, sans compter l'argent facile... Hors des circuits classiques, Evan monta rapidement sur des rings illégaux, ou les paris allaient bon train sur son dos, et sur lesquels il touchait sa commission évidement. Peu méfiant, le combattant vivait souvent dans des motels ou directement dans sa voiture, pourchassé à travers les états par les autorités locales. Atterrissant à New York, il est repéré par la Mafia Russes de la ville. En échange d'argents, de femmes et de tous les plaisirs qu'il désire, il se retrouva à combattre pour eux, à gagner, voir même à se coucher pour fausser les paris. Sauf que ainsi lié aux paris truqués de la mafia, ce n'était plus quelques shérifs locaux qui s’intéressèrent à lui, mais bien les fédéraux. Forcé à fuir, ses contacts russes lui firent une fleur en l'envoyant à Moscou, pour qu'il continu à y travailler pour eux. Mais la capitale Russe, plus rien ne fut pareil. Traité comme un étranger, pire, un américain, ses combats étaient de plus en plus difficiles, truqués pour le rabaisser, car les paris contre « Yankee » étaient des plus lucratifs. Il aurait voulu se rebeller, mais on lui fit comprendre qu'il y risquait sa vie. Complètement seul, sans allié, il fit alors la connaissance de Nina Davidov, et sa sœur Mina, qui lui réapprirent chacune à sa manière à profiter de l'instant et faire front à l'adversité. Comme ressuscité par cette rencontre, Evan décida qu'il était temps de prendre les choses en main. Prétextant une blessure, il passa de l'autre côté du ring, devenant à la fois entraîneur, mais aussi bookmaker de talent. Faisant de l'ombre à ses rivaux russe, il risquait gros mais osa les braver. Cela attira l'attention d'Ivan Romanov, le parrain de la Bratva de Moscou, qui lui accorde sa protection, amusé par ce personnage haut en couleur faisant autant de zèle à agacé ses compatriotes. Tout le monde croient pouvoir le berner, le contrôle, car Evan a appris à surjouer son rôle d'ancien boxer sur lequel on aurait frappé un peu trop fort dessus. Mais cette image de fêtard un peu simplet cache une grande ambition. Alors qu'on lui a tant fait croire qu'il n'avait pas sa place ici, qu'il n'était qu'un pion, il allait continuer à gravir les échelons pour bien montrer qu'un américain pouvait tout simplement les surpasser...

Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Entreprise étrangère ►

Employeur ► Evan a toujours travaillé avec la mafia russe, il en connaît déjà très bien les ficelles. Mais il ne s'attendait pas à ce que celle de Moscou soit aussi fermé à son arrivée. Rejeté, devant faire ses preuves, il a gravit les échelons malgré leur racisme latent à son égard, autant par fierté que défi. Aujourd'hui, il s'amuse de les regarder de haut, mais à également prit goût à ce pouvoir... Et pourquoi pas viser encore plus haut?

Nina Davidov
Raison de vivre ►

Amour ► Il a croisé Nina lors d'une soirée mondaine, du genre à la Bratva ne l'invite pas souvent. Elle est l'un de leur petit joyaux, qu'ils portent pour éblouir l'assistance, et la cède parfois à quelques vieux pervers pour le faire chanter. Mais lui, il lui fallu un regard pour comprendre que tout joyaux qu'elle était, ils n'ont jamais réussi à la polir, à la ciseler comme ils le voulaient. Un joyaux brute qu'il a ravi peu à peu, ne désirant que la protéger, l'enlever à ses obligations envers la Bratva, elle et ce qu'elle chérie le plus.

Mina Davidov
Belle petite sœur ►

Attachement ► Nina ne peut venir sans Mina. Et à séduire la première, il se devait aussi de convenir à la seconde. Heureusement, cette dernière était moins défiante que sa grande sœur, un point qui lui faisait d'ailleurs peur. Elle lui accorda sa confiance si rapidement qu'il en tomba lui aussi sous le charme, voulant la protéger tout autant que sa dulcinée à présent. Il aime la taquiner, elle aime le câliner... Mais parfois, il a l'impression qu'elle cherche à un peu trop se rapprocher... est-ce un mal ?

Oleg Elskine
Cul à botter ►

Rival ► Ce magouilleur aux airs de banquier ne lui plaît guère. Evan peut tout à fait comprendre que l'on cherche à séduire Mina, même si sa grande sœur à encore bien du mal à la voir comme une femme. Mais sa cour est devenue trop insistante, et Evan doit sévir à présent. Il fait rempart, prêt à frapper. Mina est sa petite sœur à présent, et il hésitera pas un instant à le lui faire comprendre s'il continu...





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 1:01

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Nina Davidov
For the love of Crime
NOM ►Davidov PRÉNOM ► Nina AGE ► 27ans LIEU DE NAISSANCE ► Tchétchénie ORIGINES ► Tchétchène MÉTIER/OCCUPATION ► Escort et « maître chanteur » pour la Bratva STATUT SOCIAL ► Célibataire ORIENTATION ► Bisexuelle PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► Soumise mais elle peut devenir dominante pour les besoin de son « couple » STATUT FINANCIER ► Aisé (entretenue par d'autres donc ça dépend) QUALITÉS ► Séductrice, Charismatique, Passionnée, Combative, Résolue, Dévouée, Observatrice DÉFAUTS ► Dépendante, Surprotectrice, Agressive, Émotive, Dépressive, Méfiante, Menteuse  GROUPE ► Bratva AVATAR ► Gal Gaddot
History of depravity

Nina est née en Tchétchénie, deux ans avant la première guerre avec la Russie qui viendra marquer le pays... Première fille d'une famille tout ce qu'il y a de plus simple, elle aurait pu vivre des jours heureux sans que la Russie ne veuille reprendre le contrôle du territoire par la force. Elle ne se souvient évidement pas de la première guerre, mais sait juste qu'elle y perdra son père, devant ainsi aller vivre chez ses grands-parents avec sa mère
La seconde guerre de Tchétchénie sera réputée pour ses crimes de guerre commis par l'armée rouge. Sa famille sera une nouvelle fois décimée... pire encore, elle assistera au viol de sa mère par des soldats, acte horrible qui verra naître sa petite sœur Mina... elle n'a alors que neuf ans. Sa mère n'aura plus la force. Rejetant cette enfant et se laissant dépérir, finissant par se suicider, c'est d'ailleurs Nina qui nommera sa propre sœur. Les deux orphelines au milieu des champs de guerre tentèrent de survivre au mieux. Une gamine maigrichonne et un bébé qu'elle transporta avec elle.
Récupérées finalement par quelques soldats ayant encore une âme, elles sont remises à une ONG et finalement emportées en Russie, au cœur même de l’ennemi, à Moscou. Leur histoire fait sensation comme les orphelines de guerre sauvées par les valeureux soldats. Un riche homme industriel cherchant à faire bonne figure décide de les adopter.
Les années passèrent, mais Nina n'oublia jamais. Sa petite sœur était ce qui lui était de plus précieux, se montrant ultra-protectrice envers elle. Devenant peu à peu femme, son père, riche mais surtout débauché notoire, commença à l'emmener avec lui aux soirées mondaines, la poussant à charmer d'autres vieux hommes riches, concurrents ou futurs partenaires commerciaux de son père, pour faciliter quelques contrats juteux. Feignant l'amour était une chose si naturelle pour elle, à elle même y croire parfois pour mieux supporter la chose, et ainsi se faire entretenir et assurer la sécurité de sa sœur, ressentant le besoin de trouver un protecteur autant pour elle que pour la seule famille qui lui reste. Mais voilà, elle restait dépendante de ce fameux père, joueur invétéré dont l'entreprise périclitait lentement mais sûrement, commença à tout dilapider aux jeux. Empruntant à la Bratva, il se retrouva au pied du mur, impossible de rembourser de tels dettes. Il voulu fuir... on le revit jamais...
Nina fit alors la connaissance d'Ivan Romanov, le parrain de Moscou. Connaissant ses talents, il lui proposa d'éponger les dettes de son père en travaillant pour lui. Continuer à charmer des hommes, pour mieux les piéger et les faire chanter pour le compte de la Bratva. C'était cela... ou s'en prendre à sa petite sœur... Elle n'eut évidement pas le choix...
Récemment, elle rencontra un homme différent des autres, un américain, Evan Thomsen. Ayant toujours eu une peur et aversion pour les Russes au fond d'elle, elle fut attirée par cet homme assez fort pour potentiellement la protéger elle et Mina. Elle pensait le manipuler comme les autres, mais pour la première fois, elle en tomba véritablement amoureuse...


Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Le couperet au dessus de sa tête ►

Employeur et créancier ► Cadeau empoisonné de leur défunt père adoptif, sa mort aurait dû la libérer de ses obligations, mais elle ne fait aujourd'hui que continuer pour leur compte. Ils ont usé de menaces pour la faire ployer, la tenant elle et sa petite sœur en otage, ce qu'elle ne peut supporter...

Mina Davidov
Son ange, sa vie ►

Petite sœur ► Elle l'a élevée seule depuis toujours. C'est même elle qui lui a donné son nom. Mina est autant sa petite sœur chérie que sa fille. C'est pour elle qu'elle se sacrifie depuis toujours, et donnerait volontiers sa vie pour la sauver de ce cauchemar infini dans lequel elles sont coincées. Guerre, solitude et manipulation... Elle rêve qu'un jour sa sœur puisse enfin vivre en toute liberté...

Evan Thomsen
Le premier... ►

Amour ► Leur rencontre fut assez commune, pour deux êtres hors du commun néanmoins. Ils ne se sont pas aimés du premier regard, car Nina en est incapable. Mais cet homme si singulier est le premier à avoir vraiment pu percer son cœur. À ses côtés, elle se sent plus libre, et se prend même à rêver d'un avenir meilleur pour elle-même. Il est son rempart, son homme, et elle sait que par lui, elle pourra peut-être finir par s'en sortir...





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 1:02

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Mina Davidov
For the love of Crime
NOM ►DavidovPRÉNOM ► Mina AGE ►21ans LIEU DE NAISSANCE ► Tchétchénie ORIGINES ► Tchétchène  MÉTIER/OCCUPATION ► Hackeuse pour le compte de la Bratva de Moscou STATUT SOCIAL ► Célibataire ORIENTATION ► Hétérosexuel ou bi PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► Soumission STATUT FINANCIER ► Aisé QUALITÉS ► Joyeuse, Taquine, Généreuse, Optimiste, Instinctive, Hyperactive, Indéfectible  DÉFAUTS ► Fouineuse, Jalouse, Excessive, Rebelle, Présomptueuse, Instable, Fragile GROUPE ► Bratva AVATAR ► Adélaîde Kane
History of depravity

La naissance de Mina n'est qu'une vague illusion qui revient la hanter certaines nuits. Des nuages de poussières balayant un décors de gravats. Des cris, des explosions, le tout teinté de rouge. Mais au milieu de tout ce chaos, son repère, sa balise, le visage de sa grande sœur penché sur elle, lui chantant une berceuse, trouvant toujours les mots pour la rassurer...
Mina n'a aucune connaissance de la vérité sur sa naissance. Elle n'est pas entièrement la petite sœur de Nina, mais sa demi-sœur, car elle est née du viol de sa mère par un soldat russe lors de la seconde guerre de Tchétchénie. Elle n'a également aucune connaissance de sa mère, cette femme qui l'a rejetée de tout son cœur avant de finir par se suicider. Pour elle, sa mère, c'est Nina. Celle qui la porta au loin de cet enfer et l'éleva à lui en faire oublier ces débuts si difficile dans la vie, c'est encore et toujours Nina. Elles furent toute deux recueillit par une ONG en plein champ de bataille. Pour attirer la lumière des médias sur lui, c'est un riche entrepreneur russe qui les adopta. L'homme n'avait que faire d'elles, bien qu'elles ne manquèrent de rien. Mina put grandir ainsi enfin en toute sécurité, sous le contrôle de nourrisses que sa sœur peinait même à laisser l'approcher.  En grandissant, elle devint une jeune fille facétieuse à l’esprit vif qui animait l'important manoir. Leur père était très souvent absent, homme de jeux et d'excès traversant le monde pour ses affaires. Malheureusement ces dernières périclitèrent, lentement mais sûrement, et il considéra qu'il était temps pour les filles de « payer leurs dettes » envers lui. Il entraîna Nina dans ses folies, usa d'elle et de son charme auprès de ses collaborateurs pour essayer de les faire chanter par la suite. Évidement, sa sœur lui cacha tout cela, laissant Mina pour la première fois seule, perdue sans sa protectrice. La jeune fille se renfermait dès que sa grande sœur n'était plus là. Elle s'intéressa alors au monde virtuel, à l'immense toile du web, s'y plongeant corps et âme. Seule, se sentant abandonnée et lentement happée par le net, elle développa un état de fragilité, une santé en yo-yo, un mécanisme de son corps la rendant malade par instant, forçant sa sœur à venir s'occuper d'elle...
Pour Mina, la disparition de leur père, qui a voulu fuir ses créanciers de la Bratva après une amoncellement de dettes de jeux, n'eut aucun impact. Sa sœur encore une fois, géra tout pour elles.
Évidement, Nina ne put cacher son devoir d'éponger les dettes de leur père adoptif. Elle comptait prendre une nouvelle fois tout sur elle, tenant largement à l'écart Mina de la mafia. Mais ce n'était sans compter les capacités en informatique de cette petite sœur désireuse de payer sa propre part, qui contacta de son côté la Bratva, prouvant ses aptitudes de hackeuse. Attirant l'attention d'Ivan Romanov, le parrain, ce dernier proposa de réduire leur dette, si les sœurs œuvrent toutes deux pour lui... Une offre que l'on ne refuse pas. Encore étudiante, ne « travaillant » pas à plein temps, la mafia peut maintenant la contacter dès qu'ils ont besoin d'entrer dans un système, car aucune protection ne lui résiste !


Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Un jeu dangereux ►

Employeur et créancier ► Difficile de savoir si ils sont vraiment à l'origine de la disparition de leur père adoptif. Mais au final, Mina s'en moque. Elle travaille pour eux uniquement pour aider sa sœur à éponger leurs dettes et pouvoir enfin vivre libres, comme elles l'ont toujours souhaitées. Et puis, il est vrai que faire partie d'une organisation criminelle, pour une jeune femme, cela a quelque chose... d'excitant...

Nina Davidov
Sa sœur, sa mère, son monde ►

Grande soeur  ► Nina est la seule véritable famille qu'elle ai. C'est elle qui l'a élevé, elle qui l'a vu grandir et l'a pendant tout ce temps protégée de ce monde. Mina pourrait tout perdre, tant qu'il lui reste sa grande sœur, elle s'en moquerait. À ses côtés, elle se sent forte, joyeuse et pleine de vie. Les séparer est un déchirement, et pousse la santé fragile de la jeune femme à faire des siennes simplement pour attirer son attention...

Evan Thomsen
Coup de foudre interdit ►

Crush ► Evan est entré dans sa vie depuis qu'il fréquente sa sœur. Elle n'avait jamais vu Nina si proche de quelqu'un d'autre qu'elle, encore moins un homme. La voir ainsi heureuse, et même amoureuse, à développer au départ une sorte de jalousie chez Mina. Mais au fur et à mesure de connaître Evan, cette jalousie s'est reportée bien malgré elle sur sa sœur, car voilà que maintenant, elle ressent elle aussi des sentiments pour le bel américain.... Elle le cache tant bien que mal, mais un jour ou l'autre, cela risque d'exploser...

Oleg Elskine
Admirateur pas si secrêt ►

C'est compliqué ► En travaillant pour la Bratva, et même si sa sœur la tient le plus éloignée possiblement de tout contact, Mina a un jour fait la rencontre d'Oleg, le « trésorier » de la mafia rouge. L'homme est charmant avec elle, mais peut-être un peu pressant. Elle se sent néanmoins privilégiée d'être ainsi au centre des attentions d'un tel homme, mais elle n'arrive jamais à savoir pour quel raison il est si attiré par elle. Est-ce pour ses talents de hackeuse ? Ou y a t-il vraiment des sentiments derrière tout cela ?





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 1:03

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Vitali Kurine
For the love of Crime
NOM ► Kurine PRÉNOM ► Vitali AGE ► 30ans LIEU DE NAISSANCE ► Moscou ORIGINES ►Russes MÉTIER/OCCUPATION ► Chargé des enlèvements et Proxénète pour le compte de la Bratva de Moscou STATUT SOCIAL ► Célibataire ORIENTATION ► Hétérosexuel PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► Domination STATUT FINANCIER ► Aisé QUALITÉS ► Persuasif, Attractif, Franc, Inventif, Obstiné, Audacieux, Observateur DÉFAUTS ► Pervers, Malsain, Misogyne, Violent, Grossier, Colérique, Envieux GROUPE ► Trainer AVATAR ► Ben Barnes
History of depravity

La prostitution. Le plus vieux métier du monde à ce qu'il paraît. Son attrait. Ses dangers. Une ville tel que Moscou ne pouvait y réchapper, bien au contraire. Dans sa folle expansion, dans ses moments les plus durs, les hommes se pressaient toujours dans le giron de ces femmes qui s'offraient à eux moyennant de bien maigres finances, souvent sous la coupe d'un homme au dessous d'elles, leur proxénète. Ne serait-ce pas là le véritable plus vieux métier du monde ?...
Le tout jeune Vitali a grandit dans ce milieu, non pas par une mère prostitué, mais dans celui des clients. Son père, un ouvrier bourru et constamment mécontent de sa propre vie, dilapidait une grande partie du peu d'argent qu'il ramenait en boisson et femmes. Et il n'était pas difficile pour lui d'aller les chercher, car aussi pauvre qu'ils étaient, la famille vivait dans un sordide appartement dont les ruelles alentours étaient réputées pour leur profusion de travailleuse du trottoir. Les bruits des appartements voisins, les grincements de literie, les jouissances comme les altercations et pleurs, tout cela traversait les murs de sa chambre, sans compter les vues sur la rue, sur les fenêtres en de l'immeuble d'en face, depuis sa petite fenêtre... Vitali a grandi au milieu de ce sexe commercialisé, de ses femmes abusées et battues, à l'image de sa mère si malheureuse qu'elle finira par tout plaquer et s'en aller, le laissant seul avec cette homme qui ne vit là qu'une aubaine pour amener directement chez lui ses « achats ». Son intérêt pervers qu'il développa par delà sa fenêtre fut marqué par l'arrivée d'un nouveau maquereau pour la rue. L'homme « dressait » ses prostituées d'une manière que Vitali n'avait encore jamais vu pratiqué. Il les protégeait néanmoins ainsi des mauvais clients, passant ainsi du statut de tortionnaire à sauveur en un revers. Dans son esprit dérangé, le garçon le voyait comme un héros. Et ce dit héros remarqua très vite ce jeune garçon traînant au milieu de ses gagneuses. Elles le connaissaient toute quasiment. Il était comme une mascotte à l'époque, pervers jusqu'à la moelle mais bien trop timide pour oser quoi que ce soit. Leur proxénète  prit ainsi Vitali sous son aile, amusé par le garçon. Il apprit le meilleur du métier, mais surtout le pire à ses côtés. Se transformant peu à peu, jusqu'à ce que l'élève surpasse le maître.
Le garçon maintenant homme découvrit tout le réseau derrière, la Bratva. Lui qui était si peu sorti de son quartier, devint peu à peu le gérant d'une grande partie de la capitale. Considérant les femmes comme des produits, il arrivait ainsi bien mieux à les vendre. Ses idées, aussi tordues que révolutionnaires, semblaient plaire aux clients aussi dérangés que lui. Et il est aussi reconnu comme à même de briser les esprits les plus rebelles en passant une seule nuit avec....
Mais voilà, à présent que la Fratria est là, ses plus beaux spécimens lui glisse entre les mains. Sous les ordres du boss, Ivan Romanov, il enlève des filles, les fait importer ou les corrompt comme à son habitude. Mais tout est contrôlé. Et dès que l'une d'elle plaît à la Fratria, on le lui retire, sans même le droit de jouer un peu...


Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Une aubaine pour lui ►

Employeur ► Ils l'ont toujours fasciné. Leur pouvoir, leur domination. Déjà étant enfant, Il n'imaginait rien d'autres que de travailler pour eux. On peut donc dire que aujourd'hui, il réalise son rêve. C'est grâce à eux qu'il peut s'adonner à sa passion de la domination, du masochisme, voir de la torture. Mais récemment, leurs accords avec la Fratria vient briser son bonheur. Il doit leur céder toute ses plus belles prises. Et ça, il a bien du mal à l'accepter.

Valérian Barychnikov et La Fratria
Les voleurs ►

Rival ► La Fratria, c'est avant tout un visage pour lui. Ce Valérian, si propre sur lui, ne connaissant sûrement rien à son art, qui vient de temps à autres lui réclamer les plus beaux spécimens qu'il a capturé dans ses filets. Ils ne veulent même pas qu'il s'en occupe, qu'il les dresse. Il les emmène dans leur palais, au loin de ses ruelles, et y bâclent sûrement le travail.
Zaya Cyka
Sa plus belle œuvre ►

Son jouet ► Il y a quelques années, on lui amenait une jeune femme magnifique. Il ne put s'empêcher de jouer avec. Aujourd'hui, elle est devenue sa plus fidèle gagneuse. Certes un peu folle, mais si dévouée à son travail, au fait de lui faire plaisir, qu'il n'allait sûrement pas s'emmerder avec quelques plaintes de clients.





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 1:03

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Zaya Cyka
For the love of Crime
NOM ► Cyka PRÉNOM ► Zaya AGE ► 24ans LIEU DE NAISSANCE ► Allemagne ORIGINES ► Allemande MÉTIER/OCCUPATION ► Prostituée, recruteuse pour Vitali STATUT SOCIAL ► Célibataire ORIENTATION ► Bisexuelle PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► Soumission STATUT FINANCIER ► Pauvre QUALITÉS ► Fantasque, Téméraire, Loyale, Affective, Débrouillarde, Confiante, Persuasive DÉFAUTS ► Nymphomane, Masochiste, Lunatique, Impulsive, Violente, Fourbe, Folle  GROUPE ► Trainer AVATAR ► Margot Robbie
History of depravity

Zaya est en faite née Dareen Hoger, en Allemagne. Elle était une enfant tout à fait adorable et éveillée grandissant bien loin de la froide Russie. Rien ne la prédestinée à un si sombre avenir, grandissant dans la joie d'une famille simple pour une vie simple.
Il y a néanmoins une chose qui dénotait chez Dareen en grandissant. C'était sa beauté. Petit enfant parfait, ses parents virent là moyen de sortir de leur condition précaire en faisant d'elle une « actrice », ou du moins un visage de publicité. Elle remportait haut la main les casting avant même de savoir parler. Cela permit à sa famille de vivre mieux, mais les poussa également à en vouloir toujours plus d'elle. En grandissant, sa vie n'était que danse, chant, théâtre, castings et podium. Une vie que l'on peut envier de l'extérieur, mais particulièrement harassant de l'intérieur. Ses parents n'étaient pas des gens foncièrement mauvais. Ils aimaient simplement l'argent et ne pouvaient en gagner eux-même.
Dareen devint une icône que tout le monde s'arrachait. Elle fit de grands défilés avant même d'avoir la majorité. Mais quand vint enfin ses dix-huit ans, ses rêves d'indépendance ne furent qu'un violent revers pour elle. Une enfance de travail ne lui avait rien rapporté, car ses parents avaient tout dilapidé en allant... Aussi déchirant soit-il, la toute jeune femme leur fit un procès. Elle n'en récupéra que de maigres compensations et la perte de sa famille. La voilà enfin libre, comme elle le souhaitait, mais seule dans un monde de requins. Elle reprit les podiums, mais sans le soutien de ses agents, elle avait du mal à suivre sa propre carrière. Elle plongea dans les fêtes, l'alcool et la drogue, au fil des voyages, des podiums et castings douteux à travers le monde...
Vint un job inespéré à Moscou. Un défilé qui devait se dérouler directement au Kremlin, de quoi redorer sa carrière. En voyage dans la capitale russe, la veille du casting, elle sortie comme à son habitude faire la faite. Saoul et défoncée, elle se fit alors enlevée. On l'amena à la périphérie de la ville, dans un entrepôt. Il craignait le viol, la mort... Elle eut pire. Elle eut Vitali Kurine. Il fit d'elle sa chose. La « dressa » comme il disait. Et sous ses mains, son fouet et ses abus, elle finit par relâcher toute cette vie de pression, d'obligations. Elle y prit goût, trop semble t-il, mais elle s'en moquait. Par moment, elle ne supporte pas ses pulsions, trop fortes pour être supportables, ses envies dévorantes, son corps relâchant cette vie volée. Elle quitta son nom, se fit faire de nouveaux papiers. Se faisant passer pour Russes, elle prit même un nom provoquant, Zaya Cyka, Cyka voulant tout simplement dire « salope » en Russe. Aujourd'hui, elle travaille toujours sous les ordres de son délicieux tortionnaire, qu'elle adore et hait à la fois. Elle travaille dans la rue, comme prostituée, et dans les clubs, les bars, lui sert de recruteuse, amadouant des filles qui sont comme elle était, les amenant à se libérer à leur tour, à quitter leur calvaire, pour en embrasser un nouveau...


Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Le sommet ►

Employeur ► Elle est plus bas qu'un pion dans toute l'organisation, comme elle l'a toujours été en soi. Ils représentent le contrôle, la loi à laquelle elle ne prête que peu d'attention. La Bratva pour elle, ce n'est que Vitali. Elle rencontre bien d'autres membres, mais elle les oublie bien vite, ils ne sont que des clients comme les autres.

Vitali Kurine
Son bourreau, sa drogue ►

Patron et Amant ► Il l'a enlevée pour en faire sa chose. Elle a bien voulu lui résister, mais au final, personne ne le peut réellement semble t-il... Elle est devenue dépendante de lui. Son fournisseur de drogue comme de sexe. Rares sont ceux capables de lui offrir ce qu'il lui offre. Elle s'amuse de leur « couple » improbable. Et il lui arrive même parfois d'être.... gentil...

Maksimilian Vakhrov
Tentative de sauvetage ►

Sauveur ► Ils se sont croisés dans son club un soir, alors qu'elle flairait justement quelques prises à attirer chez Vitali. Il l'a vite remarquée et l'a faite sortir, mais s'intéressa bizarrement à elle par la suite. Il semble touché par son histoire, sa vie détruite et reconstruite avec des morceaux mal ajusté. Il veut la soutirer à son bourreau, mais ce dernier est pas du genre à laisser ses jouets traîner.





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 1:04

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Lyov Smolnikov
For the love of Crime
NOM ►Smolnikov PRÉNOM ►LyovAGE ►34ans LIEU DE NAISSANCE ►Moscou ORIGINES ►Russes MÉTIER/OCCUPATION ► Bras « armé » d'Ivan Romanov, Parrain de la Bratva STATUT SOCIAL ► Veuf ORIENTATION ► Hétérosexuel PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► Domination STATUT FINANCIER ► Aisé QUALITÉS ► Efficace, Fidèle, Courageux, Endurant, Inventif, Débrouillard, Lucide, Original    DÉFAUTS ► Sadique, Froid, Sarcastique, Solitaire, Vengeur, Intransigeant, Blessé, Lunatique GROUPE ► Bratva AVATAR ► Sam Worthington 
History of depravity

Celui qui est reconnu aujourd'hui dans toute la capitale comme la « Main Froide » aurait pu devenir quelqu'un de tout autre, voir même de bon, sans un acharnement du sort le transformant peu à peu en ce tueur sans remords. Le premier détour se fit sous influence parentale. Petit dernier d'une fratrie de trois, il aurait pu devenir fin cuisinier sous la tutelle de sa tendre mère. Mais femme douce ne fini par forcément avec homme bon. Et par les violences d'un père militaire et de deux frères élevés eux-mêmes sous les coups, le Lyov qui se fera tristement connaître plus tard se forma.
Plongé dans un environnement si décousu, l'enfant perd peu à peu pieds, repères, et s'enfonce dans une voix qui n'aurait peut-être pas dû être la sienne, à savoir la vie militaire. Mais le garçon aimant se pencher sur les fourneaux avec sa mère était devenu un gaillard un peu trop teigneux pour suivre des ordres dont il ne reconnaît pas la valeur. Il sera l'un de ces rares que même l'armée rouge n'arrivera pas à mater. Renvoyer des troupes sans aucune honneur, rejeté par pères et frères, l'homme se plongea lentement mais sûrement dans la criminalité. Ses poings faisaient plier les mauvais payeurs, éloigner les soupirants un peu trop envahissants, voir remporter quelques combats de fond de cave ou les paris sur sa modeste personne vinrent à gripper dans le milieu au fur et à mesure de toujours gagner. Le tout moyennant finance. Juste de quoi vivre, et s'amuser. Il n'était pas gourmand. L'argent n'apportait jamais de bonnes choses....
Derrière tout homme égaré peut se trouver une une femme rédemptrice. Une chance de se reconstruire. Lyov pensa la trouver alors qu'il avait 25ans. Une jeune femme douce, talentueuse et capable de supporter sa personne, voir d'y déceler l'homme qu'il pouvait être. En à peine un an, elle lui fit mettre la bague au doigt, et même à l'assagir lentement. Mais seulement quelques mois après le plus beau jours de leur vie, la rédemption s'en fut à nouveau, pour ne jamais revenir. Son épouse, celle qui avait pu percer la glace, était décédée, renversée par la voiture d'un homme drogué jusqu'aux yeux. Lyov se contenta de survivre à partir de là. Se reconstruisant cette carapace qu'elle avait entrouverte sur le monde. La renforçant pour qu'une telle douleur ne viennent plus à lui. Les coups, il pouvait encaisser. Mais plus jamais ça...
Vivant de vol et de violence, errant quasiment comme un vulgaire clochard dans les rues de Moscou, prêt à se faire embarqué par quelques flics un peu trop zélés, Lyov rencontre alors son futur patron, celui qui lui redonnera un semblant de sens à sa personne. Ivan Romanov avait besoin d'un homme de poigne, capable de faire fuir les gêneurs, voir de les briser. 6 années plus tard, la réputation de la Main Froide était bâtie.


Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
La cage qu'il s'est choisi ►

Employé ► La Bratva était peut-être l'endroit pour lequel il était prédestiné depuis tout ce temps? En tout les cas, il y est à sa place, colle parfaitement au paysage de crimes et de violences. Il y a également trouvé une raison de se lever le matin, défendant les intérêts de l'organisation et la vision de son patron, curieux de savoir jusqu’où ils allaient bien pouvoir aller avant de sombrer à nouveau.

Ivan Romanov
C'est vous le boss, boss ►

Son patron ► Le mec l'a ramassé dans la rue, mais c'est pas pour ça qu'il lui est redevable. Il a juste su prouver qu'il méritait son respect. Ivan est le seul homme dont Lyov accepte les ordres. Sûrement parce que il sait les lui donner sans pour autant lui parler comme à un chien et qu'il a confiance en lui. Et ça, ça fait du bien parfois.

Kirill Vaynenko
Petit malin, cadavre de demain ►

Haine farouche ► Le gamin prend tout le monde de haut, crois qu'il peut s'en sortir ainsi. Ivan lui a bien dit de ne rien faire, que cela lui était égal tant qu'il avait ses drogues. Mais c'est bien là le problème. Ce petite génie fabriquait des substances toujours plus puissante. Il aurait été trop jeune pour être à l'origine de celle qui a entraîné la mort de sa femme. Mais c'est viscéral. Quand il le voit, il voit la tête du camé qui conduisait...





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 602
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Mar 7 Fév - 1:05

Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs



img

Kirill Vaynenko
For the love of Crime
NOM ► Vaynenko  PRÉNOM ► Kirill AGE ► 22ans LIEU DE NAISSANCE ► Russie ORIGINES ►Russes MÉTIER/OCCUPATION ► Chimiste principal de la Bratva de Moscou STATUT SOCIAL ► Célibataire ORIENTATION ► Hétéro ou bisexuel PRÉFÉRENCE SEXUELLE ► Au choix STATUT FINANCIER ► Aisé QUALITÉS ► Génie, Sociable, Attentionné, Indépendant, Sensible, Travailleur, Charmeur
DÉFAUTS ► Égocentrique, Arrogant, Jaloux, Sarcastique, Impulsif, Influençable, Inexpérimenté  GROUPE ► Bratva AVATAR ► Dylan O'Brien
History of depravity

Être un génie est censé être une bénédiction. C'est du moins ce qu'on pensé au tout début les parents de Kirill, personnes particulièrement croyantes de l'église orthodoxe, en voyant la capacité d'apprentissage si élevée de leur bambin. L'enfant a grandit dans le bonheur pour ses premières années, découvrant le monde avec une soif d'apprendre inépuisable. Néanmoins, au fur et à mesure qu'il emmagasinait ce savoir si précieux pour lui, vint les premiers affrontements avec sa famille. Déjà homme de science qu'il se sentait, pourtant encore un enfant, il remit rapidement en cause leur dévotion auquel il n'adhérait plus. Loin de s'avouer vaincu et encore en droit de décider pour lui, ils prirent les devant en le faisant quitter le circuit scolaire traditionnel qu'il enjambé avec une facilité déconcertante pour le forcer à se rendre dans un établissement privé et surtout catholique. Kirill trahi par sa famille, se laissa lentement dépérir, se rebellant de temps à autre contre l'obscurantisme de sa nouvelle école, écopant le plus souvent de punition sorti tout droit d'un ancien âge eux aussi. Le jeune garçon fut coupé des sources de savoir qu'il affectionnait tant, enfermé dans ce monde stagnant dans le passé. Pendant quatre années, il dût ainsi subir une régression de ses capacités, de ses possibilités, jusqu'à ce qu'il soit enfin en âge de décider pour lui. Dès dix-huit ans, Kirill claqua la porte du clergé, non sans leur cracher toute sa haine et son dégoûts des ignares. Il se savait plus intelligent, il se savait supérieur...
Malheureusement en faisant cela, il se retrouvait aussi seul et sans le sous. Il prit donc de nombreux petits boulots, que ce soit réparateur en électronique ou même vendeur dans un fast food, pour pouvoir entrer à l'Université de Moscou. Le savoir revenait à lui, et sa soif de connaissance revint avec un désir décuplé. Kirill survola très rapidement à nouveau les cours, si bien qu'il se sentait brimé et profondément ennuyé. Son souhait était de partir dans des établissements encore plus prestigieux à travers le monde, mais sa situation financière ne lui permettait pas. Une idée lui vint alors, lui petit génie, notamment en chimie. Il n'était pas le cliché du premier de la classe rejeté par ses camarades, bien au contraire. Présent aux fêtes, apprécié, il savait à quel point alcool et substances faisait sensation chez la jeunesse Moscovite. Kirill commença donc avec le matériel de sa propre Université à concocter ses propres drogues et les vendre, notamment aux enfants des nouveaux riches russes si nombreux. Elles furent vite un succès inespéré pendant que lui se prenait de passion pour leur création. Elles avaient tant de succès qu'elles envahirent le marché au delà de ses connaissances, et évidement, attira l'attention. La Bratva l'approcha, voulant connaître le secret de ses drogues. Mais Kirill s'y était préparé, gardant les recettes uniquement en mémoire. Il passa un deal avec Ivan Romanov, le parrain de la Bratva de Moscou lui-même. Il travaillait pour eux, seulement si personne n'essayait de lui extirper son savoir, et évidement moyennant de sacré finance.... Ainsi soit-il. Toujours étudiant mais pourtant très peu en cours. Kirill joui aujourd'hui d'assez d'argent pour réaliser son rêve. Mais il s'amuse pour le moment trop pour vouloir partir !

Ses relations
Qui connait-il ?

La Bratva
Qui se sert de qui? ►

Employeur ► Il leur faisait de l'ombre avec ses créations, voilà que maintenant il bosse pour eux. En même temps, il ne leur a pas vraiment laissé le choix. Ses drogues sont réclamés par tout les camés du coin, et seul lui en connaît les recettes. Il est l'étudiant qui a réussi à mener par le bout du nez tout une mafia. Pour lui, ce sont des idiots juste bon à jouer les durs. C'est un jeu dangereux mais tellement excitant...

Ekatarina Romanov
Reine de ses nuits ►

Amante ► Cette femme sait comment le prendre, dans tout les sens du terme. Tout génie qu'il est, il perd ses moyens face à elle. Il sait qu'elle fait de lui ce qu'elle veut, et il s'en fiche. Qu'elle le fasse. Il est totalement sous son charme. Et cela l'amuse beaucoup de rajouter à sa liste des méfaits contre la Bratva de se taper la femme du « patron ».

Lyov Smolnikov
à éviter à tout prix ►

Haine incomprise ► Ce primitif homme de main semble lui vouer une haine que Kirill ne saisit pas complètement. Pensant au départ que ce n'était là que la jalousie d'un simple d'esprit face à son génie, il semble que la rancœur soit plus profonde et l'homme ne se gène pas pour lui montrer son dégoût, voir même son envie de lui fracasser le crâne, sans explication. Autant éviter ce genre de conflit qu'il perdra obligatoirement, en s'arrangeant pour qu'un membre Romanov soit à portée quand ils se croisent...





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé












Sujet: Re: ►LA BRATVA | les pvs







Revenir en haut Aller en bas

►LA BRATVA | les pvs

Page 1 sur 1




Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet