AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Bienvenue mes petites âmes à Moscou, la capitale corrompue !
Venez nous rejoindre, les dingues que nous sommes !♥
Nous n'acceptons pas les combats de fiche sauf pour les scénarios et pvs.
Vérifiez bien que l'avatar que vous souhaitez soit libre avant de vous inscrire !


Invités, si vous cherchez un lien avec les membres, voici une liste de ce qu'ils recherchent : LE MARCHE DES LIENS

Privilégiez les hommes svp mais surtout les pvs ! Ils sont très importants au sein du forum pour faire avancer les événements.
On est en manque de dominants et de masters! Des âmes en peine attendent

 :: Depraved administration :: The rules of our world :: Règlement & Contexte

Partagez|

►GROUPES | les personnalités à incarner



avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 571
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Lun 7 Nov - 16:27

Sujet: ►GROUPES | les personnalités à incarner



img

Les groupes
Who will you be?

Fratria

La Fratria, ou comment quatorze hommes et femmes hors du commun, furent à même de changer le destin de Moscou. Nés dans les plus hautes sphères comme les plus bas quartiers, ils sont la preuve que l'amitié n'a pas de frontière. Se formant pendant leur jeunesse, à jamais soudés et avides de conquêtes, ce petit groupe va gravir ensemble les marches du pouvoir dans la capitale. Se reposant les uns sur les autres, ils tissent des liens avec la politique, la Bratva, et s'insinue peu à peu dans tout les domaines, aussi bien légaux, que dépravés. Avant que quiconque ait le temps de comprendre et réagir, la Fratria dominait Moscou. Ils ont transformé la ville pour en faire leur terrain de jeux, de plaisirs, de perversion. Au sommet de leur pouvoir, beaucoup désirent à présent leur chute. Mais face à la jalousie et l'adversité, la Fratria répond toujours aussi soudée !

Seul les pvs sont admis dans ce groupe

Bratva

La Bratva, ou la mafia rouge, est une organisation criminelle tentaculaire, à la hiérarchie très codifiée, et aux méthodes et pratiques tristement célèbres. Chaque région à son Parrain, une personne qui contrôle les bas quartiers, et fait trembler les hautes instances. À Moscou, ce rôle est tenue depuis des années d'une main de maître par Ivan Romanov, lui-même fils de l'ancien boss. Entouré d'un conseil gérant chacun une branche de leurs affaires. Du rackette à la prostitution, en passant par le trafic d'armes ou encore les paris illégaux. Les affaires sont nombreuses et vont bon train dans le milieu du crime moscovite. Pourtant, actuellement allié en affaire de la Fratria, les tensions commencent à monter dans les rangs. Certain se sentent floués, d'autres y voient une forme de faiblesse de leur dirigeant. Les poings se referment, tirent sur quelques laisses pour rappeler à l'ordre, ou pour s'apprêter à frapper au moment le plus opportun. Tout le monde le sent à la Bratva, sous peu, les caniveaux de Moscou vont se gorger de sang...

Dans ce groupe, tous sont membres de la mafia rouge. Le groupe est ouvert.
Master

Une puissante émotion m'envahit quand je suis dans la même pièce qu'elle. Elle m'attend, les yeux bandés, et ses membres attachés sur le lit. Était ce de l'excitation? Du désir? Un sentiment brûlant se repend dans mes veines. La cravache dans le creux de ma main, j'ai les yeux fixés sur elle. Je n'avais pas voulu laisser cette esclave entre les mains d'autres hommes. Je l'ai achetée. Elle est mienne.

Des hommes et des femmes venant de tous les horizons, de toutes les nationalités, ils ont pour point commun d'avoir acheté ou de vouloir acheter un esclave au palais des plaisirs où ils ont été invités. Triés sur le volet, ils font partie d'une élite de personnes importantes ou non. Ils font peut-être même partie de la Fratia ou de la Bratva. Après tout, leur identité restera secrète jusqu'au bout par contrat de confidentialités qui les lie avec le lieu de débauche ultime de la capitale. Ils achètent des esclaves pour leurs plaisirs personnels, charnels, ou parce qu'ils ont besoin de compagnie, ils se sentent seuls. Ils en achètent aussi pour avoir du personnel domestique. Femmes comme hommes peuvent faire partie de ce groupe.

Dominant

Sa main est en feu mais je me refuse à m'arrêter. Je veux lui faire du bien, acceptant sa demande. Ma paume amortisse tous les coups, je mesure l'intensité de la claque, la surface de peau que je frappe, la réaction du corps de ma soumise.

Ordre, dominer, plier. Ce sont les dominants, ils vivent ainsi de façon régulière. Ils aiment le contrôle, se faire obéir, l'autorité, et prendre soin des personnes à leurs manières. Ils ne sont pas propriétaires mais ils aiment dominer, ils possèdent un(e) soumis(e) sous contrat exclusif ou non. Le BDSM n'a aucun secret pour eux, même si certains débutant(e)s passent par un entraineur pour dresser leur jouet. Certains dominants débutants demandent aux dresseurs des clubs de leur apprendre les règles. Habitués des lieux comme le palais des plaisirs, du club libertin qu'est le corrupt angel ou encore du Law of  desire. Ils ont le sexe et la domination dans la peau. Ne leur demandez jamais de se soumettre sous peine de vous prendre un coup de fouet. Ces gens là sont parfois dangereux...  Femmes comme hommes peuvent faire partie de ce groupe.

Slave

Un claquement retentit soudain dans la pièce, qui me fit sursauter, avant que je ressente dans ma chair la brûlure qui me mordit. J'arque le dos, dans une vaine tentative pour me libérer des liens qui me maintenaient impitoyablement.

Objet, jouet, chien ou chienne peuvent être leur surnom. Ce sont les esclaves. Ils sont là pour satisfaire les désirs et plaisirs de leur maitre ou maitresse. Ils ont été vendu pour la plus part au palais des plaisirs où ils se sont présentés de leur plein grès ou non. Ils savent que parfois la vie de leurs proches est en danger voilà pourquoi ils se soumettent pour devenir les jouets d'autres personnes. Des dettes également, ils n'ont pas d'autres solutions que de se vendre au plus offrant. Ils doivent faire un choix. Une partie de la somme d'argent qu'ils ont rapporté va dans leur poche si leur présence est voulue ou non. S'ils ont été enlevés, l'argent ira droit dans les caisses de la Fratria et la Bratva. Cependant, certains ont seulement envie de changer de vie, d'appartenir à quelqu'un pour le plaisir, pour ne plus être seul, désireux qu'on s'occupe d'eux. Femmes comme hommes peuvent faire partie de ce groupe.

Submissive

Une dose d'adrénaline se répandit dans mes veines, menaçant de me submerger, tant j'étais agitée d'émotions contradictoires. Du plaisir. De l'impatience. De la peur. J'avais confiance en mon maître. Un désir brûlant m'enflamme toute entière. Je veux qu'il repousse mes limites, qu'il prenne le contrôle, afin que je n'ai plus le choix. Qu'il prenne, qu'il exige et qu'il donne.

Obéir, se soumettre, s'offrir, franchir ses limites. Ils sont les soumis, se soumettant de façon régulière. Ils ne veulent pas de relation vanille. Ils aiment se faire dominer, céder au moindre caprice de leur dominant. Ils veulent signer un contrat avec une personne si ce n'est déjà fait. Ils aiment être sous le contrôle d'une personne. Ces hommes et ces femmes aiment le sexe brutal et le font savoir sans détour. Ils sont sous le signe de la soumission et pour rien au monde, ils n'échangeraient leur place pour dominer. ce n'est pas pourtant autant qu'ils n'expriment pas leurs opinions car leur tête reste bien faite. Un soumis n'est pas une personne faible. La soumission est une force, être capable de s'offrir, de s'abandonner entièrement à un autre personne, avoir confiance. Cependant, il y a toutefois deux types de soumis : ceux qui tiennent encore à leur liberté et qui n'ont pas de contrat, et ceux ayant rempli un contrat avec un dominant. Femmes comme hommes peuvent faire partie de ce groupe.
Trainer

Je la regarde se crisper, hésiter, les bras serrés autour de ses genoux. Elle se débat avec mon ordre. En temps normal, cette désobéissance serait considérée comme une faute, je devrai la punir mais c'est nouveau pour elle, je dois la dresser et elle doit apprendre. Elle avait envie de me cracher des insultes. Elle n'en fit rien, elle les ravalait. Je réprime un sourire. Elle apprenait. Lentement mais surement.
Les dresseurs, ils sont à la fois le pire cauchemar des esclaves mais aussi des agréables souvenirs pour les apprentis dominants et soumis. Ils sont là pour remettre dans le droit chemin les esclaves, les dresser avant la vente et même après si les propriétaires ont besoin de leurs services.
Il existe deux types de dresseurs :
Au Kremlin, le palais des menus plaisirs : Ils sont payés pour dresser les esclaves.
Au club BDSM "Law of Desire" : Ils sont payés pour apprendre la domination et la soumission aux nouveaux clients adhérents du club. Ils font également des prestations, des séances devant public.
Femmes comme hommes peuvent faire partie de ce groupe.

Corrupt citizen

Les autres hommes la regardent, hypnotisés comme moi. Un désir immense brûle dans leurs yeux. Ils la veulent, mais moi aussi. Le corps nu de la femme brille sous l'éclairage tamisé, trois hommes l'entourent tandis qu'elle est à genoux à leurs pieds. Ils la caressent tandis que nos regards se croisent, et le sien me transperce. Je la désire.

Domination, soumission. L'un ne va pas sans l'autre. Ni anges, ni démons, ils vivent entre deux eaux. Ils ne sont ni maitre ni esclave, pourtant ils aiment soumettre ou se soumettre. Le BDSM, c'est pour eux le moyen de mettre du piment dans leur vie de couple parfois, dans leur vie de tous les jours souvent. Seul ou en couple, ils vont souvent dans les clubs libertins ou BDSM par plaisir. Qui sait un jour, leur vie basculera dans un sens ou dans l'autre en devenant un(e) maitre(sse) ou un(e) soumis(e). Ils sont ouverts à la perdition ou à son inverse. Toutes les personnes de ce groupe sont complètement libres. Cela peut inclure les personnes switches entre domination et soumission, ou bien ceux qui ne sont pas particulièrement attiré par le BDSM. Ceux là font tout ce qui veulent de leur corps, de leur plaisir.

Si certains connaissent les noirs secrets du Kremlin, le commerce d'esclaves, ils n'osent rien dire. S'attaquer à la Fratria est une mort assurée, ainsi que la Bratva, la Mafia rouge. Pour ceux qui travaillent au Kremlin, c'est une autre histoire. Certains approuvent, d'autres non mais ils ne peuvent rien divulguer. Ils ont les mains liés par un contrat de confidentialité. Parler de ses secrets pourrait les nuire sérieusement, tragiquement. Femmes comme hommes peuvent faire partie de ce groupe.

Innocent citizen

Je me laisse aller à ses baisers tendres, mordillements, ses mains se baladant allégrement dans mon dos en un semblant d'étreinte. Je me met en quête de ses lèvres, du délicieux nectar qu'elles recèlent, leurs deux bouches s'unissant en une parfaite harmonie. Je le veux, je l'aime. Je lâche un soupire contre ses lèvres, et ses bras me serrent tendrement contre son torse.

Les braves habitants de la ville de Moscou. Ils sont Monsieur et Madame tout-le-monde. Ils sont les innocents de la ville indécente qu'est Moscou, qu'ils soient pour ou contre les idées et pratiques du BDSM. Ils sont les citoyens lambas qui vivent simplement avec les bons et les mauvais côtés de leur vie. Ils travaillaient, ils étudient, ils paient leurs factures, et ils profitent de la vie à leur manière. Rien de plus normal. Ils arpentent la ville en quête de succès, de richesses ou d'une vie simple. Certains savent ce que c'est le BDSM mais, ne l'ont jamais pratiqué par dégout de la chose. Certains sont totalement innocents, et ne doutent pas des mœurs douteuses et indécentes qui sommeillent chez certains habitants de la ville. Pour eux, l'acte sexuel est un plaisir partagé, deux êtres qui ont envie de s'unir tout simplement. Quand ils font l'amour, c'est romantique, tendre, vanille. L'ivresse du sexe à plusieurs, il ne faut même pas leur en parler, sous peine de les choquer. Certaines personnes trouvent cela répugnant et se demandent comment des personnes saines d'esprit peuvent être heureuses en pratiquant ce type de relations sexuelles.

Ils ne sont pas au courant du Kremlin, de ses noirs secrets et si par hasard, ils l'apprenaient, ils n'oseraient rien dire. S'attaquer à la Fratria est suicidaire, surtout que leader, est le Sénateur de la ville. Il faut mieux fermer les yeux, et vivre en ignorant les noirs secrets indécents de la ville. Femmes comme hommes peuvent faire partie de ce groupe.





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur


avatar




»En ville depuis : 04/08/2016
»Coups donnés : 571
»Avatar : Sans visage


Fondateur




Lun 5 Déc - 22:20

Sujet: Re: ►GROUPES | les personnalités à incarner




Les disponibilités
We can do?
Les changements de groupe

Un dominant  ► Il peut changer de groupe, il peut devenir un propriétaire et avoir un esclave. Tout comme il peut devenir un dresseur au palais des plaisirs, ou au club du BDSM. Il est dominant et il le restera, à moins qu'il lui arrive quelque chose dans sa vie et il ne veut plus de ce genre de relation. Le groupe Corrupt citizen, il ne peut redevenir innocent. Éventuellement un dominant peut devenir un soumis ou un esclave. Un changement de vie radical.
Un propriétaire  ►Les propriétaires. Il peut changer de groupe, il peut redevenir un dominant, de ne plus vouloir avoir un esclave sous sa coupe. Il peut avoir un soumis, un être totalement consentant. Il peut tout comme les dominants, redevenir Corrupt citizen si un changement de sa vie le perturbe, quel qui soit. Éventuellement un dominant peut devenir un soumis ou un esclave. Un changement de vie radical.
Un dresseur  ►Il peut changer de groupe, devenir un dominant, un propriétaire officiellement sans son étiquette de dresseur. Il peut éventuellement être un Corrupt citizen si le changement de vie est bénéfique. Éventuellement un dominant peut devenir un soumis ou un esclave pour un changement de vie radical.
Un soumis  ►Il peut changer de groupe, devenir un esclave, devenir un dominant, même un propriétaire au final. Tout selon l’évolution, sauf un innocent.
Un esclave  ►Une fois le contrat terminé, il peut changer de groupe, redevenir libre, ne plus appartenir au rang d'esclave. Il peut devenir un soumis, un dominant, même voir un propriétaire. Un dresseur, ou un citoyen corrompu.
Un citoyen corrompu ► Il est assez libre, il peut changer avec tous les groupes sauf les innocents.
Un citoyen innocent  ►Il peut changer de groupe avec tous, selon l'évolution.
Les droits

Un membre de la Fratria ►Il peut avoir deux esclave, et un soumis.
Membre du conseil Bratva ►Il peut avoir deux esclaves et un soumis.
Un membre de la Bratva ►Il peut avoir un esclave et un soumis.
Un dominant ►Il peut avoir deux soumis mais il peut avoir d'autres soumis sans contrat, de manière officieuse. Chose très rare mais possible, il peut vouloir qu'on le domine, qu'il devienne soumis, mais sans contrat. Si vous voulez un esclave, il vous faut changer de groupe, master.
Un propriétaire ►Il ne peut qu'avoir uniquement un esclave mais cependant, il peut louer d'autres esclaves pour une nuit, plusieurs jours et nuits. Il ne peut avoir de soumis sous contrat, mais il peut en avoir sans contrat, de manière officieuse (voir entre vous).
Un dresseur ►Il peut avoir un esclave ou un soumis officiellement, sous contrat. Cependant, il peut louer un esclave, voir plusieurs. Il peut avoir des soumis sans contrat (à voir entre vous). Chose rare mais possible, un dresseur peut vouloir qu'on le domine, qu'il devient le soumis mais qu'il le fasse officieusement.
Un esclave ►Il peut avoir qu'un propriétaire, ou un couple. Il ne peut avoir de dominant.
Un soumis ►Il ne peut qu'avoir un dominant officiel avec contrat mais il peut avoir des dominants en relation sans contrat. Il ne peut avoir de propriétaire, ce n'est pas un esclave.
Un citoyen corrompu ►Il ne peut pas avoir d'esclave, sauf louer un esclave au palais des plaisirs uniquement quelques jours, selon ses souhaits, discutés avec la Fratria. Il ne peut pas avoir de soumis officiel, ni de dominant, il faut un contrat. Cependant, il peut avoir des relations BDSM sans contrat (à voir entre vous pour des liens, scénarios).
Un citoyen innocent ► Il peut tester une relation BDSM (voir plusieurs) avec un dominant, dresseur, même un propriétaire. Même découvrir la dominance. Il est libre. Il peut changer de vie, un contrat, il suffit de changer de groupe ensuite en faisant la demande au staff.





Revenir en haut Aller en bas
http://thedepraveddominance.forumdiet.netVoir le profil de l'utilisateur

►GROUPES | les personnalités à incarner

Page 1 sur 1




Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-